Quitter la fac…

Pour mes contacts qui me suivent sur mon Facebook privé, vous saurez que j’ai abandonné la fac depuis le 14 février, et que ça a été les trois mois les plus galeres de ma vie, parce qu’on dirait que j’étais la seule étudiante du monde a quitté les (confortables) bancs de la fac pour me jeter tête la première dans la vie de « chômeuse a temps plein »

J’ai longtemps eu envie d’arrêter mais par peur de la misère que ça serait après, et je vous assure que je n’ai pas été déçue du voyage, j’écris donc cet article comme un récit de vie, et je vais y disséminer quelques précieux conseils pour les futures personnes voulant arrêter leurs études qu’on ne trouve pas ailleurs…

Du coup, en septembre, je venais de finir un contrat saisonnier de 2 mois dans une station, et après être rentrée chez ma mère, je commençais vraiment à ne plus en pouvoir : j’avais passé deux mois à ne rendre de comptes à personne, à gérer ma vie comme je le voulais, en complète autonomie : je me faisais à manger, je faisais mes lessives, je faisais le ménage, je faisais mes courses… Et là, revenir chez ma mère a été tout bonnement insupportable.. Du coup, un de mes partenaires m’a proposé de venir vivre avec lui, et après avoir hésité une demi seconde, j’ai sautée le pas, je suis arrivée avec deux grosses valises chez lui, sans donner plus d’explications à ma mère…

J’avais aussi dans l’idée de ne pas reprendre d’études, vu que mes dossiers n’avaient pas obtenu d’autres réponses qu' »en attente », je me disais que c’était l’occasion ou jamais de prendre une année pour moi, pour savoir ce que je voulais faire, car il était HORS DE QUESTION que je reparte dans des études qui ne me plaisaient que moyennement… Malheureusement, le 3 ou 4 septembre, ma mère m’appelle me disant  » le master MEEF est favorable, il faut que tu t’inscrives », et comme j’ai autant de courage devant elle qu’une coquille vide, je me suis exécutée…

J’avais la mort parce que mon deuxième choix avait été accepté aussi, mais je m’étais rétractée, de peur de décevoir ma mère…

Je commence donc le master, et au début ça allait , c’est quand on m’annonce que je vais devoir faire des stages, et un nombre incalculable d’oraux, qu’il va falloir être prêt pour passer le CAPES, et toute cette atmosphère de compétition… Mon état mental s’est détérioré, je pleurais beaucoup, tous les soirs, et j’avais des idées noires, je m’enfermais des heures dans ma salle de bains, me disant que je voulais en finir, que je m’en sortirais jamais…

Les stages que j’ai fait ont été des bulles d’air, même si je m’y ennuyais beaucoup, ça me plaisait d’observer une classe, et de prendre des notes, beaucoup moins de devoir leur donner des cours, être jetée dans le bain comme ça…

Du coup, ça n’allait pas vraiment mais je continuais quand même, et c’est après le décès de ma grand-mère adorée, fin décembre, que j’ai eu un déclic… Sa mort m’a fait un gros choc, et j’ai eu une grosse période où j’étais effondrée, ça n’allait pas en cours, ma grand mère me manquait, j’avais l’impression de me noyer… Et un jour, l’homme avec qui je vis me dit  » mais tu sais, si c’est juste une question de sous, moi je la rembourserai ta bourse, je vendrais un synthé, et ça ira, je ne veux pas te voir pleurer comme ça tous les soirs, je veux que tu sois heureuse »

Malgré cette invitation ,j’ai décidée de sauter le pas « seulement » en février: j’envoie un mail à ma secrétaire pour lui demander quelle est la procédure à suivre, elle me répond qu’il suffit d’envoyer un mail…Mais, je ne lui envoie un mail que quand j’ai trouvé un boulot de femme de ménage, où j’ai tenu une semaine, tant c’était du travail à la chaîne et répétitif, et que ça n’était pas du tout enrichissant pour moi…

Bref, j’envoie un mail, elle me désinscrit, tout va bien. Puis je passe au CROUS pour demander comment je dois faire pour arrêter ma bourse, du coup une conseillère me dit qu’il faut passer par le service messervicesetudiants, aller dans la rubrique Assistance et se laisser guider, je le fais, et me permets d’envoyer également un courrier. Me disant que c’était réglé, je continue ma petite vie, mais quelle ne fut pas ma surprise de recevoir ma bourse en mars et en avril… Après, je vous l’avoue, j’étais un peu bête, parce que comme j’arrivais pas à trouver de boulot, j’ai utilisée cet argent pour vivre… Donc j’ai réussi un mail fin avril pour me dire que je devrais rembourser deux mois, soit environ 500 euros…Je me souviens encore très bien de ma réaction à la lecture du mail : je suis devenue blanche, me demandant où est ce que j’allais bien pouvoir trouver tout ce fric… Je rentre chez moi, je le dis à mon chéri, qui me regarde amusé en me disant  » non mais t’inquiètes, ils ont pas le droit de te forcer à payer,et puis la t’as 0 sur ton compte donc ils pourront rien faire, fais une demande d’échancier, ça ira, ne te rend pas malade pour ça »…

Ca m’a donné un coup de fouet pour trouver du boulot… Du coup, à l’heure où je vous parle, je suis plus sereine,j’ai fait ma demande d’échancier,j’ai commencé à travailler en tant que volontaire service civique dans une association grenobloise, donc je vois l’avenir avec plus de clarté, de plus j’ai postulée à un master pour septembre (j’espère être prise).

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai écrit cet article pour vous partager mon histoire mais aussi pour vous donnez quelques précieux conseils :

Si vous êtes boursier.e; si vous n’avez pas manqué de cours, le CROUS ne vous demandera pas de rembourser : j’ai du aller sur le site du CROUS pour trouver cette information parce que sur le net, on trouve tout et rien : des gens me disaient que le CROUS peut aller jusqu’à saisir des huissiers, et que c’est une obligation de finir l’année universitaire, mais ce n’est pas le cas, si vous y prenez correctement (c’est à dire harceler le CROUS pour qu’ils prennent en compte votre arrêt d’études) tout ira pour le mieux

La Garantie Jeunes n’est pas si géniale que ça : dans ma phase  » au secours je peux pas arrêter mes études sinon j’aurais plus de revenus« , quelques connaissances m’ont parlés de la Garantie Jeunes, du coup je me suis inscrite à la Mission Locale, et j’ai montée un dossier, sauf que, moi, ne sachant pas ce que je voulais faire de ma vie, je me voyais mal postuler dans n’importe quel secteur juste pour pouvoir valider deux semaines de stage par mois ( condition requise si vous voulez continuer à percevoir vos indemnités), et puis c’était trop tourné vers le monde de l’entreprise, qui n’est pas franchement un secteur d’activités qui me plaît.

Faire un bilan de compétences, c’est bien : du coup je me suis inscrite à Pole Emploi en janvier, et ma conseillère m’a demandé de faire un bilan de compétences avec une boite sur Meylan, et ça a été une chouette expérience… Même si mon projet personnel n’est pas vraiment défini, j’ai quelques pistes, et je sais quels secteurs d’activité me plaisent ( je le savais avant, disons que c’est plus « concret » aujourd’hui), alors je conseille vivement à toutes celleux qui le peuvent de le faire, ca peut vraiment aider

S’inscrire à Pole Emploi, c’est bien, s’inscrire à la mission locale c’est mieux : comme je l’ai dit auparavant, je me suis inscrite à Pole Emploi, mais mon profil était trop particulier pour qu’iels arrivent à me trouver un emploi autre que femme de ménage… Et je me suis inscrite à la Mission locale parce qu’iels étaient les seuls capables de me faire un peu d’argent parce que c’est le GROS problème de la France : les personnes entre 18 et 25 ans qui ont entre bac+3 et bac+5, en recherche d’emploi, n’ayant pas ou peu travaillés n’ont droit à rien, si la Garantie Jeunes n’existait pas, on les laisserait crever de faim la bouche ouverte…

Vous pouvez restez à votre sécu étudiante jusqu’a la fin de l’année, et faire une demande à la CPAM genre fin mai : en arrêtant mes études je me disais qu’il fallait ABSOLUMENT que je me « désincrive » de ma sécu étudiante pour passer au régime général, mais je suis aller voir une conseillère, et elle m’a assurée que la démarche pouvait se faire seulement en fin d’année universitaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :