Mon coming out

Une amie a fait une vidéo il y a quelques jours ,où elle parlait de son rapport à son corps, aux réseaux sociaux,etc..

Et du coup en la regardant, j’ai eu envie de faire pareil…Puis je me suis dit que c’était pas une bonne idée, qu’il valait mieux plancher sur un projet qui serait plus proche de ce que je suis : en effet, comme le savez peut être j’ai jamais été très à l’aise face a une caméra…Et comme je le suis bien plus derrière un écran à vous parler, j’ai décidée d’écrire un article… Mais non pas sur mon rapport à mon corps et aux réseaux sociaux, j’en ai déjà plus ou moins parlé dans un précédent article, mas je me suis décidée à vous faire mon coming out…

Pour commencer, ce mot là, « coming out »,  m’a toujours fait un peu peur, je trouve que ça cache vraiment quelque chose d’énorme, de truc que tu annonces en mettant les pieds dans le plat et qui va surprendre tout le monde…

Mais avant il est peut être utile de vous faire un petit topo de mes attirances sexuelles et romantiques : jusqu’au lycée, je me considérais comme TOTALEMENT hétéro…

Puis je suis arrivée en seconde, j’ai commencée à être amie avec une fille, qu’on appellera M. par souci d’anonymat, et le temps passant je me rendais compte que j’étais plus ou moins amoureuse d’elle : mais ça m’empêchait d’enchaîner deux relations hétéros, une d’un peu moins d’un an, et une de quatre ans ( qui s’est fini après que je ne sois plus amie avec M.)…

Du coup on faisait beaucoup de choses ensemble, on a été inséparables pendant le lycée : on se racontait beaucoup de choses, on fréquentait les mêmes gens, on allait boire de l’alcool dans les toilettes du lycée, des vraies rebelles quoi…On s’est encore rapprochés en arrivant à la fac, elle en licence d’histoire, moi en licence LLCE…On a passés quelques soirées ensemble, dont une, ou on avait beaucoup bu et elle m’avait embrassée à plusieurs reprises…

Je me souviens également d’une fois, où elle s’était séparée de son copain, elle m’avait dit plus ou moins « y’en a marre des mecs, viens on se met ensemble », moi j’étais sur un nuage, puis elle rajoute  » on va au ciné ensemble, on voit comment ça se passe et je te dirais si ca le fait ou pas »…

Evidemment, moi j’y suis allée en mode rendez vous galant, je me fais belle, etc…

Le film se passe bien,on rigole bien mais au final, elle a préférée qu’on reste amies…Soit, je l’appréciais tellement que j’ai laissée couler…

Il y a trois ans, ses parents sont allés en Tunisie pour voir de la famille, et elle m’invite donc à dormir chez elle parce que  » j’ai peur toute seule chez moi »… On regarde deux films, deux films d’amour, assez centrés sur l’amour entre deux amis,etc…Bref on parlait en sms pendant le film, et elle m’envoie un sms juste avant d’aller se coucher  » tu veux qu’on dorme ensemble ? » je lui réponds « oui », elle me dit ensuite qu’elle dormira sans doute en culotte, je lui dis que moi aussi…On se couche, et la elle me saute royalement dessus, et me fait un cunni, je veux lui rendre la pareille, elle me dit qu’elle n’aime pas ca et on s’endort comme ca… Le lendemain, elle devient froide, et même si on a continués a se parler pendant quelques semaines ou quelques mois, je voyais bien que ca allait pas…Je l’ai revue une dernier fois, avant qu’elle ne me renvoie un message qui me dit  » nos rapports ont changés, j’ai plus envie d’être avec toi comme ça »… Du coup, aujourd’hui, j’ai beaucoup de mal à faire confiance en amitié, et je préfère qu’on soit clair avec moi…

Aujourd’hui, je me considère donc comme pansexuelle et panromantique, ce qui signifie que ce qu’une personne a entre les jambes n’est pas un critère déterminant pour moi : qu’une personne soit trans, cis ( garçon ou fille), non binaire, c’est ce qu’elle aura dans la tête, ce qu’elle dégagera qui me plaira avant tout…

Alors oui, je ne suis pas a proprement parlé sorti qu’avec des garçons, mais je me définis quand même comme pan…

Souvent, on me demande la différence entre pan et bi, donc je répondrais simplement que pour moi le terme de pan est à la fois plus inclusif car certaines personnes trans ne se considèrent pas comme faisant partie de la binarité induite dans la bisexualité ( bi =2),mais je comprends les personnes bisexuelles qui préfèrent utiliser ce terme, car c’est plus connu, elles le préfèrent,etc…

Autre « coming out « , comme vous le savez depuis un an, je suis polyamoureuse, ça veut dire que je suis capable d’éprouver des sentiments pour plusieurs personnes simultanément, sans que la force de l’amour en soit amoindrie, et il n’existe pas de notion de jalousie puisque chacun est au courant des pratiques de l’autre ( d’ailleurs je vous mets mon interview à ce sujet)

29665191_239607056584967_6007193587381745417_o.jpg

 

29064539_239607059918300_1925171835756535930_o.jpg

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Mon coming out

Ajouter un commentaire

  1. Coucou ! Je voulais juste te faire remarquer que trans ce n’est pas un genre en lui-même, mais un rapport au genre qu’on t’a assigné à la naissance. Du coup pas besoin de dire que tu aimes les personnes trans, les filles, les garçons et les personnes non-binaires : les personnes trans binaires sont aussi des filles et des garçons !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :