Solemb

Je reprends doucement les interviews ( j’en ai toujours une soixantaine sur le feu), avec une dessinatrice de talent, qui faisait partie de mes contacts depuis un bout de temps, et je rêvais d’interviewer depuis des mois…Mais étant la spécialiste de la procrastination, j’avais laissé traîné pendant trop longtemps.

Je suis ravie de vous présenter Solemb, dessinatrice passionée de dotwork

Peux tu te présenter ? 

Hé bah heu coucou, moi c’est Mina, j’ai 19 ans, je vais sur mon 20ème hiver, et ma plus grande peur dans la vie c’est de péter plus haut que mon cul. J’aime pas trop parler de moi mais je vais faire un petit effort. La première chose à savoir vis à vis de moi, c’est que je suis ultra ultra ultra sensible (sans parler d’hypersensibilité parce que merde à la symptomisation systématique de tout ce qu’il se passe dans la tête des gens), et heu, enfin j’ai l’impression que c’est une grosse partie de moi en fait, parce que je suis quasiment toujours dans l’émotion, enfin je sais pas, peut être que ça t’aidera un peu plus à comprendre ce que je fais haha ! Je ne fais pas d’études à proprement parler, j’ai laissé ça de côté après des années de lycées très difficiles, du coup je me laisse vivre un peu. J’aimerais bien faire une mise à niveau en art appliqués un jour, parce que ça pourrait beaucoup m’apprendre, mais j’ai quelques problèmes avec le fait de payer 5000e pour une année d’études haha. Sinon, en termes d’emploi, j’ai longtemps été dans un néant assez absolu, puis j’ai trouvé un petit emploi dans la restauration que j’ai fini par quitter. Actuellement, je fais un stage avec une amie qui m’a appris à fabriquer des bijoux en macramé avec des pierres semies précieuses, et j’apprends la lithothérapie auprès d’elle, c’est devenu une vraie passion

Depuis quand dessines tu ?

Il me semble que j’ai commencé à vraiment beaucoup dessiner à 15 ans, du coup ça doit faire 4/5 ans, honnêtement je n’ai jamais eu de « talent » particulier, je me suis acharnée pour arriver à quelque chose qui me convienne un minimum (mais du coup c’est cool parce que ça veut dire que tout le monde peut le faire !), et puis c’est encore un apprentissage de tous les jours.

Quelles sont tes inspirations ?
Pendant très longtemps ça a été le milieu du tatouage qui m’a inspirée, surtout tout ce qui est blackwork, et du coup je saurais pas trop te citer de noms parce que y en a beaucoup et que j’en retiens absolument aucun (shame). Et puis sinon je m’inspire aussi de ce que j’aime, (Miyazaki <3), de toutes les images que je croise, de mes émotions, enfin l’instant présent quoi  !

As tu pris des cours ? Si oui, lesquels ? Si non comment as tu appris ?

J’ai commencé sans prendre de cours, et puis comme un peu tout le monde j’ai recopié, recopié, recopié encore parce qu’il faut bien partir de quelque part. Selon moi, dessiner c’est un petit peu comme apprendre à écrire, dans le sens ou il va falloir que ta main apprenne à faire des gestes qu’elle a jamais fait, et à les refaire plein de fois, à rendre ce geste fluide et puis après il deviendra de plus en plus instinctif. J’ai pris une option arts plastiques au lycée, du coup j’ai pu continuer à beaucoup pratiquer, et puis c’était vraiment un des seuls cours ou j’aimais aller haha. Après, j’ai envie de dire que le dessin ça s’apprend sans enseignant, c’est juste de la pratique et la pratique et beh vu que y a que toi qui peut la faire, tu apprends au moins à moitié tout seul haha. Après oui, on peut avoir plus ou moins de médiateurs ou de critiques, enfin c’est toujours intéressant de s’entourer de personnes sincères vis à vis de ce que tu fais, parce qu’ils permettent d’amorcer une remise en question, et du coup un avancement 🙂
Depuis 2 semaines j’ai commencé des cours de modèle vivant à l’annexe des Beaux Arts de Grenoble, et c’est vraiment ultra enrichissant.

44267181_1971177663176171_2641132663422844928_n.png

Pratiques tu d’autres formes d’art ? Si oui lesquels ?

Alooors. J’ai envie de dire que toute la vie c’est de l’art haha, j’aimerais en faire un mode de vie, vraiment. J’ai du mal avec le mot « art » je t »avoue, parce que je le trouve un peu présomptueux, mais du coup je fais plein d’autres trucs qui font appel à mon imagination et à ma créativité: j’adore chanter, j’écris un peu (mais surtout pour moi haha), je peinds très très vite fait parce que en vrai c’est pas ma passion, et je joue du piano.

Aimerais tu en vivre ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Dessiner, faire des trucs avec mes mains, toutes ces choses c’est vraiment un besoin, je pense pas du tout pouvoir m’épanouir dans un métier ou la création n’est pas au centre parce que c’est ce qui me fait me sentir vivante à 200%, alors oui, si je pouvais gagner ma vie avec tout ça ce serait incroyable haha.

Te considères tu comme une personne alternative ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Hahaha c’est une bonne question ça, j’ai mis beaucoup de temps à y répondre du coup. J’imagine que je le suis un petit peu, enfin je suis une meuf qui s’épile pas et qui met pas de soutif parce que ça me saoule de répondre à ce genre d’injonctions, j’ai des dreads, un chemin de vie pas ultra commun, je veux pas d’une vie lambda chiante métro boulot dodo et rien que d’y penser j’ai envie de pleurer de déception, j’aime le rap autant que le classique. Du coup, à toi de me le dire, j’ai l’air d’être quelqu’un d’alternatif ? Mais bon de toute façon j’ai envie de dire que tout le monde l’est à sa manière, hein.

Pourquoi Solemb ?

J’aimerais bien avoir une histoire ouf pleine de références à raconter, mais « Solemb » c’est vraiment un mot qui m’est venu tout seul, au pif, je ne l’ai pas spécialement cherché. Et puis il y a presque « soleil » dedans, j’aime bien. Du coup j’imagine que Solemb c’est moi, profondément, sans tous mes masques, c’est un moi qui ne porte pas mon prénom ni mon nom, le moi qu’on ne peut pas identifier en tant que moi, et qui du coup ose s’ouvrir un peu plus.

44259730_171577510442132_5389427290616627200_n.png

Comment se passe le processus de création d’un dessin ?

Alors ça, ça dépend vraiment. La plupart du temps je suis mon inspiration, si j’ai envie de dessiner et que je me pose devant une feuille, la plupart du temps quelque chose va en sortir. Si j’ai une idée un peu plus précise je me sers de Deviantart surtout, pour trouver plein de manières différentes qu’ont eu les gens pour illustrer tel élément et m’en inspirer pour sortir quelque chose qui sera un peu plus à ma sauce. Quand je dessine je suis vraiment très concentrée, pas vraiment présente, c’est juste moi mes feutres et le papier, je me sens décoller haha. Et puis des fois j’ai envie de me lancer des petits challenge, de sortir de ma zone de confort, c’est aussi pour ça que je participe a Inktober depuis deux ans, le fait d’avoir un thème imposé c’est assez contraignant mais ça booste aussi ma créativité, je me donne l’obligation de sortir quelque chose chaque jour (update: on en est au jour 15 et j’en ai fait 8, parce que les obligations de toute façon c’est surfait héhé) La plupart du temps je suis ce que je ressens et ce que ça m’inspire, et y a a faire parce que je suis un ascenseur émotionnel vivant

Essaies tu de passer des messages ou des émotions dans tes dessins ? Si oui lesquelles ?

Je dessine plus pour moi que pour les autres, en fait. C’est vraiment une soupape, limite quelque chose de vital, enfin c’est un peu ma manière à moi de respirer, comme d’autres gens écoutent de la musique ou font des choses qu’ils aiment, et ben moi c’est de dessiner. Du coup ouais, sans doute que j’expulse plein de ce qu’il y a en moi sur le papier. Alors on va dire que oui, je fais passer des émotions dans mes dessins, mais mon intention est plus de les faire passer de moi à ma feuille, et pas de ma feuille aux autres.

Quel matériel utilises tu ?
La plupart du temps j’utilise seulement un crayon pour l’esquisse et des faber castell pour encrer, faire mes détails, mes ombres, je les utilise tellement que la mine devient toute petite a force de raper le papier, on dirait que je les mange haha. Sinon il m’arrive de faire de la couleur, soit à l’aquarelle soit aux crayons aquarellable, mais ça va vraiment être très périodique, je suis mon envie. Sinon j’aimerais bien commencer à utiliser les feutres à l’alcool type promarkers ou encore l’encre de chine. Et puis pourquoi pas le dermographe !

Quels sont tes styles de prédilection ?
Le blackwooork ! Avec des ombrages et textures en dotwork ! Vraiment ce que j’aime faire le plus, puis ça ne nécessite vraiment pas beaucoup de matériel donc je peux emmener ma trousse partout. Et puis le dotwork c’est vraiment méditatif, j’adore.

Comment décrirais tu ton style ?
Tout noir, et (j’espère) un peu poétique quand même ?

Quels sont tes projets pour la fin d’année et 2019 ?

J’aimerais continuer à améliorer mes techniques, j’ai encore énormément de choses à apprendre: sur l’anatomie, la perspective, les ombrages et les lumières, les textures. J’aimerais commencer à tatouer sur peau synthétique, pourquoi pas trouver un petit apprentissage à mi temps chez un-e tatoueur-euse.
J’aimerais bien créer une micro entreprise aussi, pour pouvoir vendre des impressions (faut bien gagner sa croûte heh). J’aimerais prendre un petit peu plus confiance en moi, arrêter de porter que du noir (ça c’est déjà en cours de changement), apprendre encore plus de trucs, élargir mon réseau… Ah et puis pourquoi pas faire des expos aussi, ça ce serait un énoooorme challenge

Vous pouvez retrouver son travail sur Facebook

44513243_2190293774585806_8105232633404850176_n.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s