Wiyaala

C’est en traînant sur Facebook que je suis tombée sur une vidéo de la BBC présentant cette artiste…Je vais donc vous parler de cette chanteuse ghanéenne, dont je ne connaissais pas l’existence avant hier…

Noella Wiyaala est né à Wa en 1986, dans l’ouest du Ghana, dans une famille de quatre soeurs, et a grandi à Funsi et Tumu.Elle a d’abord appris à chanter grâce à sa mère, qui chantait dans la chorale de l’église locale, et à commencer à faire des concerts dès l’age de  ans.Son  surnom, qu’elle a pris plus tard comme nom de scène, signifie  » la femme d’action », « celle qui agit, qui entreprend » en Sisaala, sa langue natale.

A la fin de son adolescence, elle joue au foot comme milieu de terrain,  à la Kansec Secondary school puis la Kanton Secondary High à Tumu, où elle acquiert une réputation de « garcon manqué »,  car elle joue au foot, et aimait dancer et performer dans les spectacles de son école.Elle est aussi aller au Takarodi Polytechnic, où elle a suivi des cours d’art et de dessins.

Depuis sa plus tendre enfance, elle aimait être sous les feux des projecteurs, et a gagné pour la première fois de l’argent en jouant dans un bar à Tamale. Apres le lycée, sa carrière musicale commence quand elle rejoint la scène musicale locale de Wa, qui se trouvait autour des studios d’enregistrements Echo Soundz. Elle a chanté dans des événements locaux, et a enregistré pour des artistes de l’Upper West Region, sans être payé.

En 2009, elle enregistre son premier album Tuma, en Sissala, aux Echo Soundz Studios…Des morceaux comme Dannu et Dirik sont devenus des hits

Voulant avoir une carrière nationale, elle fait le voyage jusqu’à Accra pour auditionner à l’émission de télé réalité « Stars of the future ».Elle a essayé trois fois, avant d’arriver en finale.

En 2012, elle gagne un concours organisé par son ami le DJ Benny Blanco, en faisant partie du groupe Black N Peach, en chantant Simply the best de Tina Turner


Apres avoir sorti  Wonkoa, un dernier single avec le groupe, elle le quitte en avril 2013,  pour poursuivre une carrière solo . Mais c’est Make me dance, qui montre pour la première fois des scènes filmées sous l’eau dans un clip de musique ghanéenne, puis avec le single Rock my body, qui deviennent bientôt des hits, qu’elle gagnera deux prix aux All Africa Music Awards de 2014.

En novembre 2014, elle sort son premier album officiel, simplement appelé Wiyaala, qui a été nominé pour l’album de l’année au Vodafone Ghana Music Awards et aux All Africa Music Awards de 2015.

Wiyaala parle ouvertement de la culture dominé par les hommes et la polygames de certains pays africains, et se bat pour le droit des femmes, et comme les violences domestiques, dans son pays. Sa chanson Tinambayai est considérée comme un chant de protestation contre l’exploitation des femmes.

Elle n’a pas sorti de nouvel album depuis 2014, mais à sorti de nombreux clips : Village Sex, Leno et Sun and Moon  et elle collabore sur le titre Power to the people de AJ Nelson .

Puis en 2016, elle joue dans le film ghanéen  No man’s Land pour lequel elle a été nominé comme la Golden Discovery de 2016 aux Golden Movie Awards.

Mais au delà de sa carrière musicale, elle brille par ses divers engagements : elle est intervenue sur la BBC pour parler du mariage forcé, et s’est déclaré féministe dans la mesure ou c’est un moyen d’encourage les jeunes filles à poursuivre des études, afin qu’elles puissent décider par elles mêmes. Elle a aussi déclarée qu’elle espérait que son succès serve d’exemple à sa communauté qu’il y a un futur pour les femmes au delà d’un mariage forcé. Make me dance a été inclus dans le top des chansons féministes de l’hiver 2013 par le magazine féministe Bitch

Elle fait partie du collectif du GRRRL Band, qui fait de la musique éléctro entre femmes révolutionnaires. Il a été Crée par « In place of war » une organisation qui valorise la créativité artistique dans les endroits du monde où il y a des conflits armés, comme un outil de changement positif.

Ce groupe est orchesté par la brésilienne Laima Leyton, et le projet comporte de nombreuses aritstes influentes tel que la reine du rap du Zimbabwé Queen Awa ( African Women Arise), la reine du dancehall brésilien Lei Di Dai, la jeune lionne d’Afrique Wiyaala, la chanteuse bangladesho britannique Sohini Alam, et la DJ et percusionniste de Caraca MABF

Elle a aussi fait un partenariat avec le ministère du genre, des enfants et de la protection des enfants du Ghana, et l’Unicef dans un certain nombre de projets pour aider à protéger le droit des enfants, et sur des problématiques de santé publique.

Elle chante à la fois en anglais et en Sisaala, et écrit ses chansons elle meme. On lui reconnait une voix puissante et un timbre particulier.Elle considère Madonna, Michael Jackson,Whitney Houston et Tina Turner comme des modeles et des inspirations.

Aujourd’hui, elle cultive une image androgyne, qui fait qu’elle est comparée à Grace Jones.

Elle dit également apprécier des artistes africains tels que Angelique Kidjo, Miriam Makeba ou Brenda Fassie.

Son style musical est considéré comme de l’afro pop ou de l’afro rock, car elle associe des instruments traditionnels et sons plus urbains. Rock my body, sur lequel elle collabore avec le chanteur de reggae ghanéen Jupitar la fait se rapprocher du dancehall et du reggae.


Si j’ai souhaité vous parler d’elle, c’est parce que je pense qu’elle mérite d’être connue en France, et dans le monde entier. J’aime beaucoup sa voix, et les messages qu’elle véhicule… J’aime son look, le fait qu’elle crée elle meme ses costumes de scene, son aspect androgyne… Je pense qu’elle mérite qu’on écoute sa musique, et qu’on la diffuse plus largement… 


Sources :

Vidéo Facebook

Site web 

Page Wikipedia (en anglais)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s