La musique que j’écoutais ado

Parce qu’on est en 2019, et que j’ai bientôt 24 balais ( au secours), j’ai eu envie de faire un petit voyage dans le temps pour vous parler de la musique que j’écoutais ado… Alors il n’y aura sans doute pas tout, mais j’ai choisi de vous parler des groupes et chanteur.se.s qui ont été des piliers de mon adolescence


Commençons par un basique, je pense que toutes les personnes un tantinet alternative sont toutes passées par Green Day… J’ai commencé à les écouter au collège, avec l’album American Idiot, et je me disais « whaouh quel son génial ! « 

Je voulais vivre comme dans le clip de Jesus of Suburbia, et je chantais à tue tete American Idiot

J’ai continué à apprécier leur musique avec l’album suivant 21st Century Breakdown, et après j’ai plus ou moins décroché parce que je trouvais que leur musique devenait globalement de la soupe, qu’ils se la pétaient à dire qu’ils étaient punks ( alors que Rotten assurait qu’ils n’en étaient pas) et puis merde Punk is dead non ?

Mais ce groupe a vraiment eu une grosse influence pour moi : c’est grâce à eux que j’ai découvert le punk des années 70’s : les Sex Pistols, les Clash, les New York Dolls, et le punk français : Guerilla Poubelle, les Berus, les Ramoneurs de menhirs, les Rats, les Sales Majestés, OTH, et tant d’autres…

Je me souviens que j’avais ces deux disques et que j’ai du les user énormément à les écouter sur ma chaîne… J’avais leur T-shirts, et même des fausses plaques militaires à l’effigie du groupe…

Mais récemment, je me suis ré-intéressée parce que j’ai trouvé certaines de leurs chansons moins nulles qu’avant comme celle ci par exemple :


Bon là, on entre dans la phase un peu plus honteuse…Mais comme beaucoup de gamines de 12/13 ans en 2007, j’ai découvert le rock grâce à …. (roulement de tambours) Avril Lavigne…Je me souviens que j’avais acheté son album The best damn thing en même temps que celui de Mika… J’avais soigneusement découpé dans le livret et avait décoré ma chambre à son effigie…Je la trouvais géniale, si rock’n’roll…

Bon c’était aussi l’époque ou j’étais MEGA HYPER fan de la saga Twilight, alors ceci explique cela…

Mais qu’est ce que j’ai pu me trémousser sur Girlfriend, Hot, ou The best damn thing et pleurer comme une madeleine en écoutant ses balades comme When you’re gone ou Innocence... Je suis d’ailleurs tomber sur une des chansons de l’album I don’t have to try... Et je rigole toute seule, je me dis que je devais l’adorer à l’époque et considérer comme du punk, et que c’était génial parce qu’elle crie/screame…

C’était l’époque ou je traînais beaucoup à Claire’s et je m’achetais tous les accessoires possibles avec des guitares, des étoiles ou des têtes de mort…J’étais si dark ahahah…


J’étais aussi très très fan d’Evanescence durant mes années collège, et  de globalement  tout ce que je considérais comme étant du métal gothique… Evanescence, je les ai découvert au collège grâce à des amies de mon frère, qui avait un an de plus que nous, je me souviens, elles nous avaient donner deux de leur albums en CD gravés, et c’était la prunelle de mes yeux… J’adorais  Bring me to life ( comme tout le monde en même temps), Lithium, Call me when you’re sober… Et évidemment My immortal…J’adorais aussi Everybody’s fool car elle résonnait en moi, vu que je me voyais comme le vilain petit canard que personne n’appréciait et dont tout le monde se foutait derrière mon dos…

J’écoutais aussi beaucoup Nightwish et leur album Dark Passion Play, parce qu’une amie m’en disait beaucoup de bien… J’ai vraiment adoré ce disque, tant et si bien qu’il m’a beaucoup inspiré pour écrire mon premier projet de bouquin… Parce que oui à 15 ans, j’ai écrit un bouquin de 150 pages, sur la vie d’un tueur schizophrene et psychopathe, amoureux d’une prostituée, dont le père biologique est Dracula… Oui j’ai honte !

J’ai toujours préférée Anna, j’ai jamais accroché sur la voix de Tarja, mais une fois le collège passé, j’ai arrêtée, et je suis que de loin leur carrière… Mais il m’arrive parfois de réécouter un peu nostalgique…

Sirenia, je les ai découvert au même moment, j’avais acheté l’album  The 13th floor sans les connaitre et j’ai tout de suite ADORÉ… Je me souviens avoir vu le clip The path to decay des millions de fois… J’adorais ses robes, ses looks ( bon j’avoue j’aime toujours bien)…Je me souviens même l’avoir fait écouter à ma mère mais elle aimait moyen ( alors qu’elle aime encore beaucoup Green Day par exemple)…

Je crois que cette musique correspondait bien à la détresse que je ressentais, à la déprime constante dans laquelle j’étais:  je me souvenais me sentir vide, mais souffrir affreusement à cette époque..


Cradle of Filth, il me semble que je les ai découvert au lycée, sans doute en première, et je trouvais leur musique renversante et génialisme, j’étais et suis encore un peu en crush total sur le chanteur… Je saurais pas vraiment expliquer pourquoi j’aimais beaucoup, mais je trouvais leur musique punchy, très rythmé, et les thèmes bibliques abordés notamment dans Temptation, me faisaient dire qu’ils étaient super provoc et donc géniaux ! J’aimais beaucoup Nymphetamine Fix aussi…


Soan, je l’ai découvert pendant la Nouvelle Star 2007, et ça a été tout de suite le coup de foudre !Imaginez vous cinq minutes: moi qui détestait la télé réalité, et tu vois débarquer un mec qui chantait dans la rue, et qui gagne en plus…J’ai suivie sa carrière avec attention ( et la suit toujours avec attention)…J’avais pas les moyens de m’acheter l’album Tant pis, mais je m’étais fabriquée un CD gravé avec toutes les chansons trouvables sur Youtube à l’époque : que ce soit celles sur Tant pis, ou celles des primes… J’adorais son look, sa voix, ses textes… Et je dois bien avouer que j’adore toujours !

J’avais adoré Putain de ballerine, Emily ou En chemin

Le seul album que j’ai pu me procurer et son second disque Sous les yeux de Sophie, dont j’ai adorée Paris et Pas peur du ciel notamment.

Sur Sens interdits, j’ai adorée la chanson éponyme, en duo avec Rachid Taha ( qui nous a quittés il y a peu), parce qu’elle me rappelle mon enfance, toutes les soirées de mes parents ou ils passaient Ya Rayeh

Et bien sur Me laisse pas seul, en duo avec La demoiselle invisible, qui me parle beaucoup… Parce qu’elle représente bien ce que je pense de l’amour, et puis le clip est bien barré, je le trouve génial…

Et sur Retourné vivre, j’ai adorée Colocation, elle me parle beaucoup.

Puis sur son dernier album en date Celui qui aboie, j’ai adoréela chanson éponyme également

Je suis triste qu’a cause de sa fibromyalgie, il mette bientôt fin à sa carrière, car j’ai jamais eu la chance de le voir en concert…


J’ai découvert Marilyn Manson au collège également, après avoir acheté son best of Lest we forget, et évidemment j’avais adorée chacune des chansons… Encore aujourd’hui, j’aime assez ce qu’il fait, même si je suis moins sa carrière…

Je me souviens des moments que je passais avec ma mère pour lui expliquer qu’il n’était pas si terrible que ça…

Et c’est aussi grâce à lui que j’ai découvert des groupes comme NIN, Depeche Mode ou Placebo. J’ai toujours beaucoup apprécié ses univers, ses peintures, ses chansons, ses looks,… Je suis même allée jusqu’à lire une de ses biographies en 2016, et j’avais trouvé ça passionnant… Et puis il a fait un duo avec Gaga, alors comment ne pas l’aimer ?… Mais une de ses chansons qui m’a le plus marqué, et que j’ai le plus adoré, je pense que c’est Saint…

J’ai suivie plus ou moins de prés la suite de sa carrière, j’ai adorée son album  Eat me drink me, surtout avec les titres If I was your vampire et Putting holes in happiness qui m’ont beaucoup inspirés pour mon roman que j’écrivais étant ado. Je suivais sa carrière sur Youtube, et j’ai globalement bien aimé tous les clips qui sont sortis après, que ce soit Arma-goddamn-motherf**kin-geddon, Four rusted horses, No reflection, Slo-Mo-tion, Deep Six, Third Day of a Seven Day Binge,The Mephistopheles of Los Angeles et plus récemment, Tatooed in Reverse, Kill4Me et Say10



Comment parler de mon adolescence, sans parler de System of A Down, groupe qui fut un véritable pilier pour moi…Je l’ai découvert, assez tardivement entre la quatrième et la troisième, grâce à un des animateurs du centre aéré ou j’allais ( sur lequel j’étais grave en crush avouons le) …Je me souviens avoir tanné ma belle mère pour qu’elle m’achète Toxicity, le troisième album, que je l’avais écoutais au moins 10 fois, et que le lendemain on devait partir en camp, et on avait le droit d’amener nos CDs, du coup je l’avais pris pour impressionner l’animateur…

Apres, je me suis procurée les deux premiers, et j’avais empruntée les deux derniers à la bibliotheque du coin pour les mettre sur mon Ipod…

J’aime encore toutes les chansons mais celles qui m’ont le plus marqués quand j’ai découvert le groupe c’est Spiders, B.Y.O.B, Sugar 

Du coup, aujourd’hui, je suis encore très fan, j’ai tous les CDs, je suis même la carrière de Serj Tankian d’assez prêt, et j’ai pu les voir en 2015 à Lyon ( pas un très bon souvenir malheureusement mais c’est un autre débat)…

Ce groupe m’a transmis  beaucoup d’opinions politiques  que j’ai encore aujourd’hui, ou en tout cas mon ouverture aux associations, au militantisme, aux lieux un peu underground, aux manifs ( comme l’a pu être RATM également) J’ai passé des heures à user mon Ipod Touch sur leurs chansons, et je les connais toutes quasiment par cœur…

Il m’a permis de découvrir Tool, Rage Against the Machine, Taga Jones, Lofofora et tant d’autres…


Avant dernier qui a eu beaucoup d’influence sur moi : Nirvana…Je les ai découvert un peu par hasard, avec le titre Smells like teen spirit puis ma mère m’a offert In Utero, et j’ai tout de suite accroché…Et puis je me suis intéressé à la vie du chanteur et j’étais mortifiée de savoir qu’il était mort à 27 ans… Je suis toujours encore convaincue qu’il a été zigouillé par sa femme…

Mes titres préférées de Nirvana sont Lithium, Heart shaped box, Polly, et Aneurysm, entre autres… Pour moi, le groupe n’a pas vécu assez longtemps pour avoir des morceaux à jeter…

Mais du coup, j’ai adorée et adore toujours ce groupe, parce que pour moi Kurt représente un espèce de Christ cosmique, de martyr de la drogue, tué par jalousie. J’ai toujours adorée sa force, mais aussi sa fragilité qu’on ressent dans ses chansons. J’ai achetée la bande dessinée adaptée de Lettre à Boddha, comment j’ai tué Kurt Cobain, un livre de Héloise Guay de Bénissen, que j’ai évidemment dévorée, et qui est toujours dans ma bibliotheque… Je ne saurais dire quel impact a eu ce groupe sur ma vie, mais en tout cas, il m’a permis également de découvrir d’autres groupes de l’époque comme Blur, Soundgarden, Hole ou Alice in Chains…


Dernier groupe dont je vous parlerais aujourd’hui, il s’agit d’ETHS, un groupe de métal français, que j’ai donc découvert au collège, avec la chanson Crucifere, avec laquelle j’ai eu le coup de foudre, puis l’album Tératologie…Avec mon frère, à l’époque on aimait bien les trucs gores, donc la pochette nous a tout de suite plu..

C’est grâce à ce groupe que j’ai commencé à apprécier le scream, et à découvrir qu’une dame peut tout aussi bien screamer qu’un mec, et que j’ai commencé à préférer le métal avec des femmes qui chantent/screament…

Du coup, j’ai aussi beaucoup usé mon poste avec ce disque, j’ai adorée V.I.T.R.I.O.L qui représentait bien mon état d’esprit au collège… Petit extrait des paroles :

Fatiguée de t’entendre me dire comment vivre.
Fatiguées de porter ces sacs vides. 
Fatiguée d’écouter parler ces gens qui s’ennuient.
Fatiguée d’écouter ces gens qui envient.
Fatiguée d’écouter ces gens, je devrais m’allonger.
J’ai peur de dormir et ne plus jamais me réveiller.

Mais toutes les chansons de l’album avait une résonance particuliere en moi, en tout cas, je le pensais à l’époque, ou je vouais une fascination assez malsaine aux personnes anorexiques, boulimiques, dont ils parlent dans Bulimiarexia et à celles qui avaient « le courage » de s’auto mutiler…

Mais c’est grace à ce groupe que j’ai découvert Arch Enemy, OTEP, The Agonist, et plus largement Doro, The Pretty Reckless, Flyleaf, …

Publicités

3 réflexions sur “La musique que j’écoutais ado

  1. Bienvenue. J’ai 50 ans. Fille aînée a 25 ans et elle a grandi dans le rock, le punk, le metal.
    Je me scarifiais avec une magnifique anorexie restrictive dont j’étais tellement fière. J’ai réussi à me sortir de là en abandonnant tout en août 2010……bref.
    Je te suis sur la mort de Kurt Cobain. J’ai lu « diary » et j’avais regardé un documentaire sur son épouse. Sa fille est une artiste aujourd’hui.
    Les Sales majestés sont venus en concert à l’American Dream à Annonay (en Ardèche). C’est récent et j’y étais. Super concert dans ce bar. Un concert privé presque 😊
    Peu après, le bar a brûlé. Dommage. L’underground des vieilles Tanneries occupées par des punks qui se bougeaient dans l’associatif. Hermès les a viré.
    J’ai aussi des groupes punks locaux qui méritent d’être entendus.
    A tout ce que tu écoutais, je vais ajouter Damien Saez. Il écrit des textes percutants pas assez écoutés selon moi je continue à soutenir son mouvement d’ailleurs.
    J’ai aussi des groupes hard Rock sur vinyles soigneusement rangés.
    Je continue à écouter tout ça, c’est grave?
    Tu écoutes quoi toi, aujourd’hui ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s