D’autres manières de consommer

Mon contrat de Service Civique s’est fini le 14 janvier, je suis donc sans ressources, et c’est aussi le moment ou mon père a décidé de m’enlever ma pension alimentaire.

Du coup, je passe toutes mes économies à acheter à manger, et pour ne pas trop dépenser, je me suis mise à d’autres moyens de consommation : 

Nul besoin de ne pas avoir peu ou pas de moyens, j’ai toujours trouvé ça injuste de payer cher pour les mêmes produits, et puis en plus si ça permet de limiter le gaspillage alimentaire, c’est un geste pour le porte monnaie et l’environnement. 

Cette galère financière a eu le bon coté de me faire découvrir d’autres moyens de consommer, c’est presque un mal pour un bien.


https___s3-eu-west-1.amazonaws.com_tpd_logos_56432fac0000ff00058566b3_0x0.png

C’est une application que j’ai téléchargée après qu’une amie en est parlée sur un post Instagram

Du coup, il faut la télécharger, se créer un compte, et l’appli vous propose des boutiques, de la boulangerie, aux sushis, en passant par la crêperie et aux pizzas, qui vendent à 4 euros un panier surprise. Des fois, il est pas si surprise que ça parce qu’on nous permet de choisir.

Le truc, c’est que ça dépend vraiment des jours et des boutiques : j’ai pris que dans des boulangeries, et ça peut varier du simple au double, selon l’arrivage et la boutique.

Pensez à prendre un panier par personne en fonction du nombre de personnes vivant dans votre foyer, au début, j’en prenais qu’un, mais comme on est deux à manger, ça faisait peu… La boulangerie c’est aussi un bon point si vous avez un congélateur et que vous pouvez congeler du pain, sinon il vaut mieux utiliser d’autres boutiques.

Pensez également à préciser s’il y a des choses que vous ne mangez pas, comme la viande, ou le poisson, la plupart du temps, on vous le demande, mais si jamais on ne vous le demande pas, précisez le, ca vaudra mieux qu’une mauvaise surprise.

Pendant presque une semaine, on s’est nourris presque comme ça, et c’est cool, il nous reste encore plein de pain.

 


https___www.exki.com_sites_default_files_a3_-_glanage_2017_belgique_fr.jpg

Glaner c’est récupérer la nourriture sur les marchés juste avant la fermeture, ou dans les poubelles des supermarchés, ou des magasins bios.

Ça n’est pas sale, et ça peut se révéler une vraie mine d’or !

 

Plusieurs collectifs comme La fratrie des glaneurs grenoblois ou l’AMAR (l’Action pour la Multiplication d’une Agriculture de récupération) organise des récupérations d’aliments provenant de magasins bio ou de magasins de la grande distribution.

D’ailleurs pas besoin d’appartenir à ce collectif, chacun.e peut partir en mission glanage, une fois les magasins fermés, armé d’une lampe de poche, et d’habits sombres, parce que je crois que malgré la loi de 2016 contre le gaspillage alimentaire, il est toujours interdit de faire les poubelles…

Alors que les enseignes se permettent encore d’asperger leurs invendus de javel ( c’est honteux), nous risquons toujours une amende si on est pris à faire les poubelles… Ce système marche sur la tete….

Un site propose même un petit guide de la recup’ alimentaire, que vous pouvez télécharger ici : http://www.assoeunomia.fr/wp-content/uploads/2019/01/Guide-Recup-Eunomia.pdf 


https___www.helloasso.com_assets_img_uploads_sans-titre-2-1513609293077-a9b3a3850b2444b2b8568e651981af35.jpgfrigosolidaire.png

Les frigos solidaires : il en existe deux sur Grenoble, le premier se trouve proche de la Belle Electrique, 12 Esplanade Andry Farcy , et le second se trouve 5 place de Lavalette.

L’idée, c’est que tout à chacun.e peut venir déposer ou prendre des denrées à l’intérieur, sont admis :

  • VÉGÉTAUX : fruits, légumes …
  • PRODUITS SECS : biscuits, l’épicerie …
  • PRODUITS SANS DATE DE PÉREMPTION AFFICHÉE
  • PRODUITS AVEC UNE DLC*
    (non dépassée, et encore emballés)
  • produits avec DLUO**
    (y compris raisonnablement dépassée)

Ne sont pas admis : produits entamés, alcools, viande et poisson, et les plats cuisinés


logo-episol-web-2019.png

Né il y a quatre ans, c’est une épicerie qui propose des tarifs adaptés en fonction de son quotient familial, qui veut lutter contre la malbouffe…En effet, souvent les personnes ayant peu ou pas de revenus mangent mal, et des produits de mauvaise qualité. Cette épicerie souhaite y remédier en travaillant avec des producteurs locaux .

Cette épicerie est une des facettes de l’association Episol, qui en plus de vouloir proposer de la nourriture de qualité, veut aider à créer des emplois pour les personnes précaires, et créer un lieu de vie solidaire, ou on vit ensemble.

Adresse : 45 rue Général Ferrié, 38100 GRENOBLE

Leur site web : www.episol.fr

 

Comme les nouveaux moyens de consommer sont encore nouveaux pour moi, je n’ai parlé que de ceux que j’avais déja testés, mais j’aimerais poursuivre, en me mettant par exemple au DIY de produits cosmétiques ou ménagers… Je vous referais donc peut être des articles sur le sujet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s