Mika & les Glokdoll

Aujourd’hui, je partage avec vous l’interview faite avec Mika, créatrice des GLOKdoll, petites poupées bien creepy que j’adore. Elle a gentillement accepté de répondre à mes questions, et c’est un plaisir de partager avec vous un peu de son univers. Je pense qu’il est important de soutenir les petit.e.s créateur.trice.s

Peux tu te présenter ?

Je suis Mika, créatrice des GLOKdoll: petites poupées de collections étranges, sombres et décalées.
Je suis une grande fan de films d’horreur et d’univers étranges, passionnée de communication et,je l’avoue, un peu jusqu’au-boutiste dans ma recherche du détail qui tue !

J’ai créé des centaines de personnages aussi étranges que sales ou dérangés, que vous pouvez découvrir sur mon site internet ou sur ma page Facebook

 

Comment t’es venu l’idée des GlokDoll ?

Il y a fort longtemps, après une bonne grosse période de dépression à la sortie de mes études, j’ai décidé que devenir artiste n’était pas pour moi: expliquer tous mes choix artistiques et mon parcours universitaire, mes recherches et démarches, à chaque personne qui se présente devant moi pour ensuite entendre “c’est bien, continuez” ne me semblait pas vraiment être une vie.
Trop de combat pour l’Amour de l’Art.
Alors j’ai cherché ce que je pouvais faire de mon envie et de mes connaissances.
Si je ne peux pas vendre de l’Art avec un grand A, tentons de vendre de l’art accessible, pas cher et amusant.
Je venais de récupérer de très vieux draps en coton blanc auprès de ma grand-mère, un tissu qui portait les marques du temps et qui avait un toucher tout doux et rassurant.
J’ai décidé d’en faire une petite poupée toute ronde, comme sortie d’un vieux grenier poussiéreux et avec une posture trop mignonne.
Depuis, même si les GLOKdoll ont énormément évoluées, le patron de fabrication lui n’a quasiment pas changé et c’est ma marque de fabrique officielle !

Combien de temps mets tu pour en créer une ?

C’est une question qu’on me pose souvent et à laquelle il est très difficile de répondre car cela dépend de beaucoup de choses: la quantité de détails, les accessoirs à fabriquer, les vêtements à coudre, les cheveux à teinter ou les tissus à peindre…
De plus, le processus de fabrication est plus rapide lorsque je fabrique une série plutôt qu’un exemplaire unique.
Disons que j’arrive à fabriquer 1 à 2 personnages par semaine, difficile d’en faire beaucoup plus, même si c’est mon travail jour et nuit, 7 jours sur 7 .

larenn-et-wa-koulev-glokdoll-4

Comment fonctionnes tu ? Tu en fais un stock à l’avance ? Tu fonctionnes à la commande ?

Tous mes stocks sont en temps réel sur mon site internet: il n’y a pas de carton sous la table, de pièce secrète dans mon atelier ou de chaudron miracle où les GLOKdoll apparaissent !
Dès le lundi je travaille pour la prochaine GLOKdoll qui sortira le samedi suivant à 20h00 et lorsque le “rendez-vous GLOK” arrive, tout est mis en vente et parfois disparaît aussi vite car les GLOKfans sont rapides et de plus en plus hargneux !

 

Peux t’on en commander une personnalisée ?

Oui et non car en réalité, les GLOKdoll sur mesure appelées Editions Spéciales sont très très rares.
Mon travail n’est pas du tout de fabriquer du sur mesure car j’écoute beaucoup les avis, conseils et désirs des GLOKfans et cela suffit à influencer les nouveaux styles de personnages qui arriveront.
Mais pour les plus grands GLOKfans, ceux qui me suivent depuis longtemps et comprennent parfaitement mon univers car ils ont adoptés moultes GLOKdoll, je choisis  parfois  deleur faire plaisir, pour une occasion particulière ou un projet complètement fou.
Les Editions Spéciales sont donc réservées aux GLOKfans, une manière de les remercier de leur soutien et leur addiction aux GLOKdoll.

De quoi t’inspires tu ? (films, séries,livres,…)

Je m’inspire principalement de l’univers de l’horreur et du fantastique.
Bien sûr les films, je consomme minimum un film d’horreur par semaine et j’en revois beaucoup très souvent.
Mais toutes les disciplines dans ces univers me donnent matière à composer, réfléchir, conceptualiser.
Sur les réseaux, je suis beaucoup d’artistes des Arts visuels, des sculpteurs, des doll makers, des illustrateurs, des musiciens et chanteurs, etc … même des cake designers !
Je trouve l’inspiration partout du moment que c’est un peu bizarre et un peu creepy !

le-grinch-2-glokdoll-4

Arrives tu à en vivre ? Si non as tu un job à côté ?

Je n’ai pas de travail à côté, pour moi ce n’est pas possible de jouer sur deux tableaux: on ne peut faire ni l’un ni l’autre à 100% (je l’ai dit: je suis un peu jusqu’au-boutiste ! ^^).
Mais je mets toutes mes forces dans ma petite entreprise et mon conjoint est devenu mon collaborateur officiel: sans lui, les GLOKdoll ne serait pas aussi productive !
Nous arrivons de mieux en mieux à en vivre grâce à la communauté de GLOKfans grandissante qui comprends parfaitement qu’il ne faut pas garder jalousement les GLOKdoll pour sois mais bien les partager et les faire découvrir au monde entier !
Après tout, notre but commun est de voir les GLOKdoll conquérir le monde !!!

 

Pourquoi GLOKdoll ?

C’est simplement une façon un peu plus graphique d’écrire l’adjectif “glauque” qui signifie trouble, inquiétant, malsain.
Ce terme provient de mon mémoire de Master Arts et Recherche qui j’ai écrit à la fin de mes études universitaire et qui s’intitulait “Théorie de l’esthétique du Glauque”.
Oui: il y a toute une théorie artistique derrière les GLOKdoll: 2 ans de recherche de concepts et de codes qui aident énormément à étoffer mon petit univers créatif !

cancrelait-glokdoll-5(1)

 

As tu fait des études pour être maquilleuse SFX? Si oui lesquelles ?

En fait, j’ai été maquilleuse d’effets spéciaux mais je ne le suis plus du tout.
J’ai essayé cette voie là, par pure passion de l’Horreur et de l’ambiance des tournages. J’ai fait coulé le sang à flots et appris le tout sur le tas.
Mais j’ai inventé les GLOKdoll un beau jour et ça a accroché tout de suite.
Au bout de quelques temps il a fallu faire un choix entre une passion sanglante qui n’était pas payée, à peine dédommagée, et une autre passion étrange qui elle était réellement et purement payée.
J’ai donc choisi et même si les make-up me manquent parfois, je ne regrette pas du tout mon choix qui m’apporte énormément de satisfaction et de reconnaissance !
Et puis tout ce que je sais des maquillages d’effets spéciaux me sert beaucoup pour mes créations.
Mon slogan en tant que maquilleuse est toujours valable pour les GLOKdoll: “rajouter encore un peu de sang” !!

 

En quoi consiste Everyday is Halloween for Us ?

“Everyday is Halloween for Us” est un concept d’évènement virtuel que j’ai créé il y longtemps et dont le but est purement de se rassembler autour d’Halloween dans une ambiance dingue et décalée.
Chaque année durant tout le mois d’octobre, je sélectionne un collectif éphémère d’Artistes toutes disciplines confondues pour créer des collections autour de thème précis de l’Horreur et de l’Étrange.
Nous sommes près d’une trentaine d’Artistes francophones à travers le monde, dessinateur.trices, créateur.trices, photographes, musicien.nes, auteur.trices, sculpteur.ses, etc…
Et chaque samedi du mois d’octobre à 20h00, jusqu’au soir du 31 octobre, nous présentons nos interprétations d’un thème bien flippant et intriguant.
Tout se passe sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook, avec notre page que je vous invite à découvrir dès maintenant.

Comment t’es venue l’idée ?

Je souhaitais réunir des Artistes francophones du domaine du bizarre afin que nous partagions nos communautés.
Je voulais que chacun puisse se faire de la pub d’une manière authentique et efficace, sans aucune promesse intenable de vente sur une market place ou d’échange de like. Avec Everyday tout est libre, du moment qu’on joue des thèmes et de la communication d’entraide.
Et je suis très très fière des Artistes qui ont déjà participé.es à mon collectif: de la qualité des leurs créations, de leur investissement et de la communauté que nous partageons ensemble durant ce mois de l’Horreur et du Fantastique !

Quels sont tes projets pour la fin de l’année et 2019 ?

Des projets, j’en ai des milliers dans des milliers de carnets !
Bon, peut-être pas des milliers mais au moins des dizaines !
Il y a de gros projets qui restent longtemps en suspens et d’autres qui sortent de terre très rapidement, comme ça POUF !
Mais j’écoute beaucoup les GLOKfans qui influencent les prochaines sorties, les tendences, les retours de certains personnages.
Chaque samedi je dois sortir une GLOKdoll: un nouveau personnage, issu de mon cerveau et parfois de films ou séries, ou bien encore une réédition attendue.
Je dois jongler avec ces types de demande et essayer de satisfaire le plus grand nombre.
Mais d’ici à la fin d’année 2019 il aura certainement pas mal de retours de grands classiques des GLOKdoll car chaque année il y a de nouveaux GLOKfans qui ont envie d’adopter une anciennes GLOKdoll qu’ils ont loupé.
Donc on devrait voir revenir Lugosi ou Orlok, le Cancrelait inspiré de Beetlejuice et bien sûr une nouvelle version du désormais traditionnel Grinch pour Noël !
Pour ce qui est du reste du “cheptel” GLOK, je laisse aller mes envies et les tendances des demandes. Comme je le dis souvent: je propose et le GLOKfan dispose ! 😉
Alors rendez-vous samedi prochain à 20h00 pour découvrir la prochaine GLOKdoll qui pourrait peut-être vous faire craquer….

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s