Cravache Couture

J’ai la chance d’avoir sur mon Facebook, des tas de contacts dans le milieu artistique, ce qui m’a permis de découvrir cette maison crée par une Toulousaine. J’aime les matières qu’elle utilise, la variété de ses modèles, et tous ses bijoux faits d’os…

Pouvez vous vous présenter ? ( nom/surnom, pronoms, age, lieu d’habitation, études suivies, et toutes informations que vous jugerez utile)

Je m’appelle Loren, j’ai 35 ans et j’habite à Toulouse.

Je suis mariée depuis 9 ans.

Surnoms : Lady Cravache et PLL (pour Petit Lapin Latex)

Mon parcours qui n’a rien de très original : une ado un peu paumée, un peu marginale, qui aime un peu trop faire la fête, des parents qui poussent à faire des études classiques (baccalauréat littéraire) contre mon envie, tout un tas de débuts d’études supérieures inutiles (et jamais terminées) qui n’ont menées à rien.

Pourquoi avoir crée cette marque ?

Pour pouvoir vendre. Je commençais à avoir des demandes de créations, il me fallait donc un nom.

Comment avez vous commencé ?

J’ai commencé par créer des bijoux, puis des bibis.

Un jour où je voulais m’offrir une pièce en latex d’un créateur, alors que je n’en n’avais pas les moyens, je me suis dis : «hey, tu es douée de tes mains, je suis sûre que tu pourrais te le faire !» et effectivement, après m’être documentée sur le net et m’être acheté les matières premières et quelques outils de base, j’y suis arrivée.

Quel type de matériaux utilisez vous pour créer les pièces de lingerie ? Chez qui vous fournissez vous ? Quels outils utilisez vous pour la création ?

Pour la lingerie : du latex, du latex, du latex !

Pour le reste : secret de fabrication ^^

Arrivez vous à en vivre ?

Hélas non ! Mais qui sait, un jour peut-être…

De quoi vous inspirez vous pour vos créations ?

Franchement de tout !

Plusieurs personnes de mon entourage m’ont également inspirées des créations.

Quelle chance d’être entourée de gens si créatifs et sulfureux !

D’où vient le nom Cravache Couture ?

J’avais un autre nom avant : Obsessive Behaviour.

Car je fais tout de manière obsessionnelle. Mais j’ai dû en changer car les gens avaient du mal à s’en souvenir et à le prononcer…

Cravache Couture est née car la cravache est mon fétiche.

Elle est comme le prolongement de mon bras. Je suis surexcitée dès que j’en tiens une ! Pour dire, un jour, un ami m’a surnommée «Lady Cravache».

Je tiens au micro maison de couture, donc boum : Cravache Couture !

credit Hervé Photograff pour la nuit démonia

Qu’aimez vous dans le monde du BDSM ?

J’aime le latex, le cuir, le sexe, les choses déviantes, les kinks quoi !

Une chose que j’aime beaucoup aussi, c’est le respect. Lors des soirées, il y a un vrai respect des personnes. Difficile d’en dire autant où que ce soit d’autre…

Aimeriez vous ouvrir une boutique physique ?

J’ai déjà travaillé en boutique et c’est un peu long.

Peut-être avec un format adapté, une ouverture que quelques jours et heures dans la semaine, un atelier à l’arrière. Mais j’aime travailler à la maison. Mon mari étant musicien, il travaille la journée à la maison, cela nous permet d’être ensemble, même si chacun vaque à ses occupations.

Quel rapport au corps entretenez vous ?

Oulà ! Vaste question ! Il va me falloir un moment pour y répondre !

Mon corps n’est pas parfait (mais la perfection est ennuyeuse me direz-vous) mais j’ai appris à l’aimer tel qu’il est. J’ai, comme beaucoup de personnes je pense, voulu maigrir, perdre quelques kilos, mais pfffff à quoi bon.

Par contre, mon corps est à moi. J’en fais ce que je veux ! Aucun homme ne m’a jamais empêché de me mettre nue, de faire des photos nue. Lorsqu’ils ne comprenaient pas ou ne voulaient pas (comme si je leur demandais leur avis, comme si ils avaient un quelconque droit dessus), je leur ai gentiment expliqué mon point de vue. Ca passe ou ça casse. Ca passe généralement

Je ne suis absolument pas pudique. On est tous fait pareil, à quelques kilos près.

Je pense qu’on fait une fausse pudeur du corps, enfin, du corps féminin. Mon dieu cachez ce sein que je ne saurais voir ! On semble vite oublier d’où on vient, tous ! On sort tous d’un vagin. On a (presque) tous têter ce sein qu’il faut cacher maintenant. Mais pas ceux de messieurs. Leurs tétons n’est pourtant en rien différent du nôtre. Ha, nous les femmes, nous le mal !

Mais j’aime le corps humain, il est beau ! Il est beau tout nu. J’utilise beaucoup la nudité dans mes créations. Souvent la nudité des seins justement. Une poitrine féminine, c’est magnifique !

Comment choisissez vous les personnes qui posent avec vos créations ?

J’ai la chance d’avoir un vivier d’ami/e/s sublimes à Toulouse ! J’ai commencé, pour mon premier défilé, à demandé à mes ami/e/s et ce petit groupe fonctionne tellement bien ensemble que je travaille toujours avec les mêmes, quasiment, évidemment au fil des ans, il y a eu quelques ajouts. Mais il faut que le courant passe entre nous car sinon, ça se ressent en photo autant que sur scène.

crédits didier jacquet

Comment avez vous appris à coudre ?

Quand j’étais petite, en m’emmerdant un été chez mon grand-père.
J’étais avec mon frère et c’est une vraie petite fouine, il fouille partout et trouve toujours des tas de trucs. Un jour, il est tombé sur un tiroir plein d’aiguilles, de fils etc. Mon grand-père m’a donné des vieux bouts de tissus et j’ai fait mon premier tablier.

J’ai toujours adoré coudre. Certes, je couds moins qu’avant mais de temps en temps quand même.

Si vous pouviez faire porter vos créations a n’importe qui sur Terre, qui choisiriez vous et pourquoi ?

J’ai déjà la chance d’avoir des ami/e/s extraordinaires qui portent mes créations.

Certains modèles fétish connus aussi. Honnêtement, je n’arrive pas choisir quelqu’un. Peut-être Dita, parce que c’est la reine, Kat Von D ou encore Virgin X.

Comment avez vous appris à créer des bijoux ?

Je suis entièrement autodidacte.

J’ai toujours été très bricoleuse, je fais plein de trucs ! J’ai besoin d’occuper mes mains, de créer.

J’ai récemment fait une expo (dans la boutique de lingerie d’une amie : La Clef des Charmes à Toulouse) avec des broderies coquines et des sculptures de vanités.

Comment obtenez vous les cranes et os d’animaux nécessaires à ces créations ?

Ca dépend. Parfois je les trouve, parfois des amis me les donnent (souvent pour les dents humaines) mais la plupart du temps, je me fournis chez des vendeurs étrangers. Pour ce qui est des os, je très fais attention à ce que ça ne soit pas du braconnage !

Crédits Cravacahe Couture

Faites vous des parures sur demande ?

J’ai ma gamme de créations que je ne réalise que sur-mesure mais j’ai effectivement beaucoup de demandes particulières ou des personnalisations.

Quels sont vos projets pour la suite ?

J’ai eu la chance de performer deux fois sur scène avec mon cher et tendre. Une fois lors d’un de mes show (je préfère ne pas participer d’habitude) les plus sulfureux, nous refaisions La Cène de De Vinci version très hot…

Avec mon cher et tendre, au Bikini l’année dernière et au Hellfest cette année.
Son groupe y jouait et ils m’ont laissé la chance de monter sur scène avec eux (merci encore), avec mon complice de toujours, nous avons pu faire deux passages, en latex, avec du feu dont un petit show SM. Où j’ai pu jouer de la cravache…

J’ai toujours voulu faire de la performance, c’est pour ça que je monte mes défilés comme des shows plutôt que des défilés «classiques». Du coup, je pense me tourner un peu plus vers cela.

J’ai également en préparation pour 2020, une soirée fétish dans un cabaret avec tout un tas de performers sublimes, scandaleux et sulfureuse, une soirée qui va donner chaud. Affaire à suivre…

Et voilà !

Vous pouvez retrouver Cravache Couture sur Facebook, et sur sa page Etsy, qui regroupe ses créations.

Crédits photo :

Image de couverture : Jesse Overman

Première photo : Hervé Photograff

Seconde photo : Didier Jacquet

Troisième photo : Cravache Couture

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s