Indianara

Aujourd’hui, j’ai décidée de vous parler du film que je suis allée voir à l’occasion du TDoR (Trans Day of Remembrance ou Jour du souvenir trans en bon français)

Mais d’abord qu’est ce que le TDoR ?

C’est un événement qui a lieu tous les 20 novembre, pour commémorer la mémoire des personnes trans assassinées ou qui se sont suicidées à cause de la transphobie, et pour attirer l’attention sur les violences subies par la communauté trans.

Pour revenir rapidement sur l’histoire du TDoR, cette journée a été instaurée en 1998 par Gwendolyn Ann Smith, une graphiste, éditorialiste et militante trans, en mémoire de Rita Hester, assassiné à Allston, dans le Massachusetts.

Comme tous les ans, depuis 4 ans, l’association RITA (Ressort Trans et Intersexe en Action) organise un rassemblement à cette occasion,où des bougies sont allumées, et cette année, iels ont pu faire diffuser Indianara, un film d’Aude Chevalier-Beaumel et de Marcelo Barbosa, qui suit la vie d’Indianara Siquiera, activiste trans brésilienne.

On suit donc la vie d’Indianara, entre sa maison, et la maison qu’elle gère, ou elle accueille des personnes trans, souvent travailleur.ses du sexe, ses activités militantes: que ce soit en manif, au conseil municipal, ou quand à la fin du film, iels squattent un autre lieu, après s’être fait expulsés.

Elle gère une maison, la Casa Nem, où les habitant.e.s ne paient ni loyer ni factures, reçoivent repas, peuvent dormir, se laver, apprendre à lire et à écrire, et doivent simplement participer aux taches domestiques…

Durant tout le film, ça m’a donné envie de faire la même chose en France : proposer des lieux d’accueil, d’écoute et de formation pour toute personne dans le besoin…

Mais ce qui m’a beaucoup impressionné dans le film, c’est la volonté d’Indianara et ses filles, de rendre toutes les luttes inclusives et convergentes, bien plus qu’on peut ne le faire en France…

Par exemple, à un moment donné, une manifestation est organisée contre l’actuel maire de la ville, et Indianara prend la parole, alors qu’en France, ce ne serait jamais possible pour les personnes trans, queer et LGBTI+ de se faire une place entre les chars à saucisses et la buvette de la CGT…

Le film est très touchant, surtout après la mort de Marielle Franco, une conseillère municipale lesbienne, qui était leur seule alliée institutionnelle, ou Indianara pleure, et se sent un temps désarmée, désarçonnée face à ce pays qui tombe de plus dans le totalitarisme le plus total…L’apothéose est atteinte, lors de l’élection de Jair Bolsonaro, qui les plonge dans la plus grande rage, et le plus grand désarroi tout à la fois.

Ce film dresse le portrait d’une femme extraordinaire, droite dans ses bottes, intègre dans ses combats, que ce soit les droits des personnes trans, la sortie de Lulla de prison… Et souveraine de ce microcosme qui se meurt, à coups de lois liberticides, de non respect de leurs droits civiques élémentaires. Ce film est tout à la fois triste, majestueux,joyeux et nous donne envie de résister, de se rebeller, comme elleux.

Il donne aussi à voir une autre vision du travail du sexe, et je trouve qu’aujourd’hui, plus que jamais, ça fait du bien…

De voir ses femmes, gérer leur argent, ne dépendre de personne, et surtout de voir qu’Indianara continue ses activités de travailleuse du sexe, alors qu’elle fréquente un homme…
Il n’est pas question de jalousie, de propriété privée, et même s’iels se marient, à un moment donné du film, c’est à leur manière, loin des codes hétéro-patriarcaux.

Je pense que ce film est important, parce que loin de la romantisation des parcours trans, du pathos dans lequel on tombe presque toujours dans les œuvres de fictions dépeignant des personnes trans, ce film parle de personnes concernées, et montre leurs vies au plus près de leurs réalités…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s