Oakman

Un ami est allé voir ce groupe en concert l’année dernière, et comme je suis très (trop ?) curieuse, je suis allée jeter un œil et une oreille sur leur son, et j’ai tout de suite adorée, cette pop douce, mais bercée d’accents de rage parfois. Une fois charmée, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce groupe, donc, comme d’habitude, je me suis lancée au culot.

Comment et quand avez vous formé le groupe ? 


Marine : Avec Gérémia (basse) on s’est d’abord rencontré au lycée. On s’entendait bien musicalement puis on s’est dit qu’on pouvait monter un groupe avec son frère Jessie (drum) qui faisait de la batterie.
Il était sur Toulouse à la fac à l’époque.

On a donc terminé notre lycée avec Gérémia, fait de la musique déjà tout les deux pour ensuite partir à la fac à Toulouse et commencer à jouer tout les trois.

On a d’abord longtemps pensé qu’on devait être quatre et donc avoir un bassiste car à l’époque Gérémia était à la guitare.
Puis en 2015, on a déménagé tous sur Lyon et on a décidé d’être un trio.
Je faisais de la guitare depuis très longtemps et Gérémia jouait aussi de la basse depuis longtemps, c’était sous nos yeux cette formation, mais on a mis un temps avant de la concevoir, surtout pour moi qui avait du mal à m’imaginer jouer de la guitare sur scène et en même temps chanter, j’étais très timide sur ce point là à l’époque.

Le groupe s’est officiellement formé en 2016, avec ensuite la sortie de notre premier EP Waterscape en octobre 2016.

Avez vous déjà fait partie d’autres formations musicales avant Oakman ?

Marine : Comme dit précédemment, j’étais super timide concernant la musique, personne ne savait que je jouais ou chantais, c’était vraiment dans mon coin.
En rencontrant Gérémia, j’ai commencé à me débloquer complètement.

Gérémia : Jamais. J’ai toujours fait de la musique avec mon frère dans un premier temps puis avec Marine ensuite.

Jessie : J’étais dans un petit groupe au lycée juste pour le fun.

Quels sont vos inspirations ?

Marine : On a majoritairement les mêmes influences tout les trois.
Pour ma part j’ai énormément écouté de groupe anglophones plus jeunes, puis en rencontrant les garçons, j’ai aussi découvert énormément de super groupe japonais.
On écoute pas mal de choses différentes parfois, à partir du moment où tu ressens quelque chose, ça peut être n’importe quoi, le miaou d’un chat ?

Gérémia : Notre principale inspirations est la musique émotionnelle qui vient du coeur ! C’est ce qui nous fait vibrer depuis tout jeune ! 

Jessie : Underoath ! hahaha. J’écoute pas mal de Hardcore mais j’écoute aussi beaucoup de rock Japonais !

Pouvez vous m’en dire plus sur votre formation musicale ?

Marine : On a aucune formation, on a tous appris la musique de notre propre façon.

Gérémia : Nous sommes tous les trois autodidacte ! 

Jessie : J’ai commencé la batterie quand j’avais cinq ans, dans le garage de mon père je jouais avec lui, puis mon frère plus jeune nous a rejoins bien plus tard quand il a commencé la basse. On a appris la musique en autodidacte avec notre père et tous les groupes qui ont pu nous influencer.

Comment créez vous une chanson ?

Marine : On a pas de formule ou de recette que l’on suit à chaque fois. Ça sera toujours au feeling. Je compose majoritairement dans le groupe et ça sera soit une idée guitare/chant improvisé à 1h du mat haha ou soit on improvise en répète quand on est inspiré ou alors j’apporte une idée. Ça peut partir de rien, d’une note anodine qui déclenche tout de suite ton inspiration ou même un bruit qui fait une note et tu commence à improviser un chant acapella et après tu n’as plus qu’a construire autour. 

Que signifie le nom de votre groupe ? 

Marine : “Oak” signifie “chêne” en anglais et “Man” = homme.
On peut donc traduire ça par “L’homme-Chêne”.
L’image d’un arbre est assez puissante, c’est robuste, fort et puissant.
Ça se dresse face à nous et nous apporte tellement à notre petite existence pour que l’on puisse vivre.
C’est la vie. L’homme est intimement lié à tous ça bien qu’on l’oublie la plupart du temps.
On a l’image du chêne comme un peu le vieux sage de la forêt, ça nous plaisait bien.

Puis ça sonnait bien aussi…haha

Comment définiriez vous le genre de musique que vous faites ? 

Marine : Pour les codes : Alt-Rock. Sinon une musique plutôt pop mélancolique avec des airs de rage et de puissance.

Quel est votre meilleure souvenir de concert ?

Marine : Le Bataclan ! Bon premièrement, on jouait en première partie d’Enter Shikari  un des groupes que j’ai le plus écouté dans ma vie et que les garçons ont aussi bien écoutés !
Puis surtout la sensation que j’ai ressenti durant ce concert était incroyable.
Je me souviens du début du set, c’était la première fois que l’on commençait par Plastic World en intro, je suis montée toute seule sur scène, j’étais face à un mur de gens.
Il y avait une ambiance unique, un silence incroyable et une résonance dans cette salle assez folle.
C’était massif.
Les gens ont été hyper réceptif, j’avais jamais entendu autant de gens chanter avec nous dans une salle comme ça, c’est juste massif, c’est une vague que tu te prend sur toi en pleine face. 

Gérémia : Je dirais comme Marine, le Bataclan, c’était un moment magique, de plus partager la scène avec Enter Shikari était un vrais un rêve pour nous ! En suite je dirais notre première tournée au Japon, ce sera je pense un souvenir qui restera gravé longtemps ! 

Jessie : Le Bataclan aussi ! C’était super, ma batterie sonnait juste trop bien !

Mais surtout la puissance de cette scène avec ses gens super chaud devant toi, c’était vraiment un souvenir marquant. J’espère qu’il y en aura plein d’autres encore.

Le Japon aussi fut incroyable.

Est ce difficile de se démarquer dans le paysage musical contemporain ?

Gérémia : De nos jours, il pleut de nouveaux projets chaque jour, je pense qu’il ne faut pas trop se poser la question et de faire de la musique le plus naturellement possible, peut être que inconsciemment c’est une façon de se démarquer ? 

Pourquoi avoir préféré chanter en anglais ?

Marine : Ce ne fut pas vraiment un choix de stratégie ou autre.

Ça s’est produit naturellement surtout par rapport à moi. L’anglais est une langue que j’ai toujours aimé écouter, entendre parler.
Dès petite quand j’entendais chanter ou parler anglais j’étais fascinée.
Ne pouvant pas encore apprendre, je faisais semblant de parler anglais en faisant du yaourt jusqu’à l’école primaire où j’ai pu enfin apprendre la langue.
Automatiquement, j’ai toujours tendu vers de la musique anglophone alors que j’ai grandi en entendant que de la variété française chez ma mère.
Donc quand le groupe s’est formé, ce n’était même pas une question de chanter en anglais ou pas, ça s’est fait juste naturellement.
C’est un peu une langue de cœur, j’y ai été naturellement attirée, une préférence de langue choisi depuis très très longtemps.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’avoir une chanteuse plutôt qu’un chanteur ?

Gérémia : Il n’y en a pas je pense, mise à part que Marine à toujours plus froid que nous en répète en hiver et met beaucoup trop de chauffage haha !  

Quelle relation entretenez vous avec les réseaux sociaux ( les utilisez vous de la même façon, pour poster le même type de contenus) ?

Gérémia : On essaye un maximum d’utiliser les réseaux sociaux, de nos jours c’est important de communiquer dessus régulièrement pour partager avec les personnes qui nous suivent nos nouveautés, nos concerts et tout ce que l’on fait au quotidien ! 

Quels sont vos projets pour la suite ?

Marine : Continuer à sortir du contenu régulièrement, tourner encore plus qu’avant, à l’étranger mais aussi on aimerait tourner encore plus en France.
On sait qu’il y a des gens qui écoutent cette scène, elle est bien présente mais encore difficile à développer.
Je pense que pas mal de monde aimerait qu’il y ai plus de rock en France et qu’il y a bel et bien un public présent.

Gérémia : Nous avons plein de projets pour la suite ! On vous en dévoilera plus très prochainement ! Stay tuned ! 

Jessie : Devenir cuisinier. Haha

Vous pouvez les retrouver sur leur site, YouTube, Facebook, Spotify et Instagram

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s