Sayuri

Aujourd’hui, j’interviewe Sayuri, une modèle parisienne, qui est tatoueuse dans la vie de tous les jours.
J’ai découvert sa page sur Facebook, et j’ai tout de suite beaucoup appréciée son travail très brut, très sauvage, qui semble sortir des tripes.

Comment as tu commencé le modelling ?

Alors j’ai commencé avec mon meilleur ami qui est photographe professionnel, juste comme ça. Puis ça m’a permis petit à petit de voir une autre facette de moi, d’essayer d’appréhender ce corps que je n’aimais absolument pas et ça m’a aidée à faire face a mes complexes.

Te considères tu comme féministe ?

Pour le féminisme, je ne vois pas ainsi …
Certes je n’apprécie pas les gros cons qui rabaissent les nanas et se croient au dessus, mais j’ai pas de haine envers les mecs, on a chacun de notre côté des choses à nous apporter …

Quel rapport avec la nudité entretiens tu ?

Alors, mon rapport à la nudité : je suis de base pudique dans ma vie privée, après une photo est un moment figé où mon entièreté n’est pas dévoilée par choix .J’ai mes limites que j’exprime à chaque fois.

Quels sont tes sources d’inspiration pour tes shootings ?

Mes sources d’inspirations sont vastes ; mon imaginaire dans des dessins BD qui m’ inspirent, ou l’univers de certains photographes qui me laissent con.

Avec quel.le photographe, modèle ou MUA aimerais tu collaborer ?

Shotbysud est le photographe avec qui je rêverais de bosser

Quelle relation entretiens tu avec les réseaux sociaux ?

Les réseaux , je m’en sers pour montrer mon travail de modèle ainsi que mon taf de tatoueuse.
Pour le reste, j’estime que ce n’est pas la réalité, donc je balance beaucoup de conneries mais ma vie perso reste à moi.

Pratiques tu d’autres activités artistiques ?

D autres activités : pour commencer, je tatoue c est mon travail.
Sinon en dilettante, j’aime faire du collage, et étant curieuse j’ai touchée à plein de choses.

Quel est ton meilleur/pire/plus drôle souvenir de shooting ?

Pire ou meilleur souvenir photo, on va dire que lors d’un duo, le mec qui pose a eu un léger soucis d’ érection …
En y repensant je trouve ça drôle mais sur le coup c’était assez dérangeant.

Aimerais tu devenir modèle professionnelle ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Modèle pro, non pas spécialement …
Ma réelle passion est de tatouer, donc j’y accorde plus d’énergie qu’à la photo même si c’est réel un plaisir de poser.

Aimerais tu passer de l’autre coté de l’appareil ?

Etre de l’autre coté, pourquoi pas ? Mais pour ça, faudrait que j’apprenne les bases car c’ est comme tout, si tu veux être crédible faut un minimum de savoirs

Te considères tu comme alternative ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Suis-je alternative ? Bonne question!
A l’heure actuelle, je/on me définit ainsi par mon aspect mais c’est comme la mode tout passe tout lasse, tout change …
Et vu le nombre de tatouages, actuellement les alternatifs de demain sont celleux ayant une peau vierge d’encre.

Essaies de transmettre des idées, des messages au travers de tes photos ?

Je ne pense pas essayer de faire passer un message quelconque, j’essaye de m’aider à m’ accepter, je me défoule, je passe mes joies, mes douleurs.
Après à autrui de voir dans mes photos ce qu’ille veut.

Quels sont tes projets pour la suite ?

Mes projets pour l’avenir : être heureuse, progresser chaque jour dans mon métier et pour la photo, comme à chaque fois ça sera selon l envie et le projet.

Vous pouvez la retrouvez sur Facebook, et Instagram.

Crédits photo :

Photo de couverture : Crock Nys

Première image : Art Ground

Deuxième photo : Pierre Beteille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s