Einolya

Durant ce confinement, j’ai passée beaucoup (trop) de temps sur les réseaux sociaux, et j’ai un peu délaissée Facebook, pour Twitter, qui est un vivier tout aussi extraordinaire de personnes extrêmement talentueuses… Je suis donc tombée sur le compte de cette artiste grâce à un dessin qui était apparue sur ma TL, celui d’une personne nue, avec des poils, et des vergetures, j’ai trouvé ce dessin hyper badass, hyper puissant, donc je me suis dit que c’était l’occasion pour découvrir ce qui se cachait derriere cette magnifique oeuvre !

Peux tu te présenter ? ( nom, pronoms, accords,… )

Je m’appelle Véïa, mais je passe par Einolya sur internet et pour mes dessins. Mon pronom est « elle » !
J’ai 19 ans, et suis de signe astrologique lion, ascendant sagittaire, lunaire capricorne.

Depuis quand dessines-tu ?

Je dessine depuis toute petite, cependant le dessin est vraiment devenu une passion quand j’ai vraiment découvert les mangas et les animes, vers mes 11 ans, dessinant presque tous les jours, en cours, en dehors des cours, dès que l’inspiration me venait.

As-tu pris des cours ou as-tu appris seule ?

Je n’ai jamais prit de cours de dessin plus jeune !
J’ai essayé de tout apprendre par moi-même, des fois en lisant des leçons sur internet, en recopiant et/ou en m’inspirant d’autres dessins. Cependant depuis 2018 je prends des cours de dessins avec mon école.

Suis-tu des études en lien avec l’art ?
Oui, je suis des études d’animation 2D/3D pour des films d’animation ou des jeux vidéos, à Paris.

Aimerais-tu vivre de ton art ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Ce serait mon rêve ! J’aimerai faire tellement de choses, mais mon rêve principal serait d’être character designer, mais j’aimerai aussi un jour sortir une bande dessinée/webtoon, ou simplement être illustratrice pour quelques livres.

Essaies-tu de faire passer des messages au travers de ton art ?

J’essaie quelques fois. Je ne dis pas que tous mes dessins veulent faire passer des messages mais j’essaie du mieux que je peux, en montrant par exemple des corps féminins différents de ceux que la société nous impose, ainsi que montrer implicitement mes combats quotidiens via mes dessins.

Qu’est ce que ça t’apporte de dessiner ?

Le dessin m’aide à me défouler : quand je suis triste ou en colère, dessiner me fait me sentir mieux.
Quand je ne dessine pas j’ai l’impression d’avoir raté une journée, et je pense que sans le dessin, je ne me sentirai pas aussi vivante et fière de moi que je le suis actuellement.
Je dirai que ça m’aide énormément à me développer.

As-tu besoin de rituels pour créer ?

Pas du tout !
D’ailleurs ça me porte préjudice, parce qu’il y a certains moments durant lesquels j’aimerai dessiner mais c’est impossible : c’est pour ça que j’ai toujours mon carnet et un critérium sur moi, au cas où.
Quand je n’en ai pas je décris sur les notes de mon téléphone le dessin que j’ai en tête pour ne pas l’oublier.
Cependant j’ai des périodes où je suis capable de dessiner 10h par jour, et d’autres durant lesquelles je suis incapable de dessiner pendant une semaine, parce que ce que je fais ne me plaît pas ou parce que je n’en ai pas la motivation.

Te définis-tu comme féministe ? Et si oui quels sont tes principales licornes de bataille ?
Oui, je suis féministe. Je me bats pour l’égalité homme-femme, le « men are trash », pour que les gens se sentent bien dans la rue, et pas comme des proies.
J’aimerai vivre dans un monde où les agressions, les remarques sexistes n’existent pas, c’est très idyllique je sais, mais c’est mon souhait.

Pourquoi représenter des personnes queers ou aux physiques « hors de la norme » ?

Pour diverses raisons : parce que je trouve que ces personnes ne sont pas assez représentées par rapport au nombre de personnes qui existent réellement, et parce que mes dessins reflètent en partie ce que je suis.
Je suis moi-même queer (pansexuelle) et j’ai un corps qui « sort hors de la norme » : je suis très petite et je ne suis pas fine, j’ai beaucoup de muscles pour une femme, et j’ai été pas mal harcelée pour ça plus jeune.
J’ai aussi des boutons, des poils, comme toute femme, et beaucoup d’hommes trouvent ça dégoûtant, alors que ce sont des choses naturelles, qu’eux-même ont.
Alors j’espère pouvoir ne serait-ce qu’un peu aider des gens à se retrouver dans mes dessins, pour les rassurer et leur dire qu’iels ne sont pas seul.e.s.

Comment fais-tu face aux agressions sur Internet (de quelque nature qu’elles soient) ?

Je ne vais pas mentir, au début, elles me touchaient énormément, surtout quand les critiques sont en rapport avec ma qualité de dessin, parce que j’y mets tout mon temps et mon amour.
Mais au fur et à mesure j’ai apprit à être indifférente.
Sur mon dernier dessin cependant les critiques venaient surtout du corps que j’ai dessiné, il y a même un homme qui s’est permit de « corriger » mon dessin en effaçant ce qu’il considérait comme moche.
Critiquer le corps d’autrui pour moi est beaucoup plus grave, alors je me permets de leur répondre même si ce n’est peut-être pas la meilleure façon de faire mais, je ne veux pas que d’autres personnes se sentent touchées par les propos haineux que des gens ont sur un corps…

As-tu reçu des messages méprisants, insultants ou méchants quand tu expliques que l’art est un vrai travail, et qu’on ne peut pas être payé.e en reconnaissance ou à des tarifs dérisoires ?

Je n’en ai pas eu tant que ça honnêtement, j’ai reçu surtout beaucoup de soutiens, beaucoup de personnes qui étaient même prêtes à payer plus si elles le pouvaient.
Mais certaines personnes ne voient pas le dessin comme un travail et m’ont insultée (« Va travailler grognasse », « trouve-toi un vrai travail et fais pas chier » etc)…
Pourtant ce sont ces mêmes personnes qui achètent des mangas ou des bandes-dessinées, qui paient donc pour des dessins.

De quoi t’inspires-tu pour tes dessins ?
Je ne sais pas si je pourrai nommer précisément ce qui m’inspire mais déjà mes combats en tant que féministe LBGTQ+, ainsi que tout ce qui me plaît : les mangas/animes et bandes-dessinées, les jeux vidéos, les mondes fantastiques et merveilleux, mes amis, ainsi que l’époque victorienne.

Peux-tu me nommer quelques artistes que je DOIS absolument aller voir ?
Sur instagram, @vivipantsu.art , mes amies @philatogrun (aussi sur twitter) et @polina.ls
Sur twitter, @la_fille_cactus , @megaelod , @PeyraniMimo , @LYZ0o , @klaiis_ et @ysou_
Ça en fait déjà beaucoup mais il y en a tellement pus que je pourrai citer !

Quel matériel utilises-tu ?

Pour le traditionnel j’utilise principalement des critériums, des feutres faber-castell et promarker, et des crayons de couleurs faber-castell.
Il m’arrive aussi d’utiliser de l’acrylique et de l’aquarelle.
Sinon, pour mes dessins digitaux, j’utilise la tablette graphique Intuos Pro de Wacom !

Peux-tu me parler de l’évolution de ton style de dessin ?

Quand j’ai commencé à dessiner, j’étais énormément fan de mangas, je ne lisais que ça, et j’en étais passionnée.
De ce fait, naturellement, j’essayais de recopier ce que j’aimais, donc j’avais un style très manga.
Puis j’ai commencé à développer réellement mes styles quand j’ai eu 16/17 ans, avec un style un peu plus réaliste, un peu comme celui d’une bande-dessiné adulte.
Depuis je n’ai cherché de me trouver et au final j’ai plein de styles différents je dirai, un style un peu plus réaliste, un style plus dessin animé (comme She-Ra), ainsi que mon propre style que je ne saurai vraiment décrire, en tentant de mixer plusieurs choses que j’aimais.

Quel ratio y a t-il entre commandes et dessins hors commandes ?

Ça dépend des périodes, il y a certaines périodes durant lesquelles je n’ai aucune commandes, et d’autres où je croule littéralement sous les demandes.
En ce moment je suis pile entre les deux : Je travaille avec une amie pour illustrer son prochaine livre (l’autrice est Solène Verhoeven).
Et quand j’ai le temps, je dessine quelques petits projets pour moi et mon portfolio.

Le confinement t’as t-il permis de dessiner plus que d’habitude ?

J’ai pu avancer beaucoup plus sur mes dessins oui ! J’aurai aimé en faire plus mais je suis déjà assez fière du travail que j’ai fourni.

Pratiques-tu d’autres activités artistiques ?

Actuellement je fais aussi de la peinture, et j’écris aussi des textes (depuis mes 9 ans), que je ne dévoile pas car je ne pense pas être assez douée pour encore !!
J’adore me maquiller et maquiller les autres, et je m’improvise aussi photographe. Sinon j’ai aussi fait 12 ans de danse et 6 ans de guitare quand j’étais plus jeune.

Quels sont tes projets pour la suite ?

Pour le moment, je compte me concentrer sur les illustrations du livre de mon amie, mais j’ai aussi un projet de webtoon prévu avec une autre amie pour quand j’aurai fini ce premier projet, dans lequel on essaiera le plus de parler de problèmes de société à travers l’humour, l’amour, et l’évolution d’une jeune adulte dans ses études supérieures.

Vous pouvez la retrouver sur Twitter et sur Instagram

Toutes ses illustrations sont la propriété d’Einolya

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s