Marre de votre islamophobie crasse !

Quand j’ai vu au journal télévisé, il y a quelques jours, que notre cher président avait fait un discours pour lutter contre les « séparatismes », je m’attendais au pire…
Et vous savez quoi ? Je n’ai pas été déçu.e !

Alors oui, je n’ai pas eu le courage de l’écouter/ le regarder en entier, et de fait je ne soulèverais que les points qui m’ont vraiment fait tiquer…
Je veux bien faire des sacrifices pour ce webzine mais il y a des limites…

Déja, utopiste que je suis, je me suis dit qu’il parlait des séparatismes au pluriel, ça voulait donc dire qu’il allait parler de tous les séparatismes, mais ô surprise, il n’a parlé encore une fois, que de l’islamisme radical !

L’islamophobie crasse cachée derrière un écran de fumée qu’ils appellent laïcité, ça me rend vraiment malade…

Mais passons aux propositions concrètes : d’abord la possible interdiction des créneaux réservées aux femmes dans les piscines…
Que dire de ça ?
C’est vraiment une excellente idée de fermer des espaces où les femmes étaient enfin un peu plus en sécurité, sans personne pour nous reluquer, nous insulter parce qu’on est trop ou pas assez couvert.es…
Puis la possible interdiction pour les femmes qui portent le voile d’être conductrices de bus dans des boites de transport privées…
Vraiment, c’est peut être LA preuve que ce discours n’était qu’un ramassis d’islamophobie dégueulasse recouverte d’une couche de laïcité pour la cacher…
Si on considère qu’une femme a le droit de s’habiller comme elle l’entend, elle a tout autant le droit de porter un mini short qu’un voile.
Il faut arrêter de voir des connotations religieuses partout (et lisez cet article sur le fait qu’il n’existe pas de signe religieux en tant que tel dans l’Islam),
Et je pense qu’il est plus que temps d’arrêter de véhiculer des idées paternalistes et islamophobes, qui voudrait que les pauvres femmes qui portent le voile le font contraintes et forcées par leur mari, leur fils ou leur frère (encore une fois, ça existe mais il est inutile d’en faire une généralité)
Et encore une fois, écouter les personnes concernées, et ne pas venir avec ses gros sabots en prétendant connaitre mieux la problématique que les personnes concernées…
Ca éviterait de dire des débilités plus grosses qu’eux, et ça nous ferait des vacances…

Puis, enfin, et c’est la mesure phare, il a été annoncé l’interdiction de l’IEF (ou instruction en famille), et la probable fermeture d’écoles privées hors contrat.

L’interdiction de l’IEF s’appliquerait aux familles dont les enfants sont neurotypiques et valides, sédentaires et qui ne seraient pas sportifs ou artistes de haut niveau.
J’ai le plaisir de m’intéresser à l’IEF et aux pratiques de scolarisation alternatives (vous pouvez lire ici un article que j’ai écrit sur le sujet) depuis quelques années maintenant, et je vois cette annonce comme une déflagration…

Et je pose les questions suivantes, qui m’ont été inspirées par un très beau texte, que vous pouvez lire ici.
Qui des enfants victimes de harcèlement scolaire, qui avaient repris gout à la vie, et le gout d’apprendre grace à l’IEF ?
Quid des enfants porteurs de troubles qui ne trouvaient pas l’aide adéquate à l’école « républicaine » ?
Quid des enfants en phobie scolaire, qui ne veulent pas retourner à l’école suite à des expériences traumatisantes ?
Quid des enfants qui aiment apprendre autrement que les fesses scotchés sur une chaise pendant des heures ?
Quid des parents qui se sont battus pendant des années pour accompagner leurs enfants alors que le système éducatif français ne savait pas écouter ni aider ?
Quid des parents, qui ont mis leurs carrières de coté pour vivre les premieres années de vie avec leurs enfants ?

La mesure qui va de pair avec l’interdiction de l’IEF, est celle de la fermeture des écoles hors contrat, et le président a évidemment pointé du doigt des écoles privées hors contrat où je cite :

«Parfois, ils ne reçoivent aucune éducation, mais ils vont dans des structures qui ne sont nullement déclarées. (…) Des structures très simples : des murs, presque pas de fenêtres ; des enfants qui arrivent à 8 heures chaque jour et qui repartent à 15 heures; des femmes en niqab qui les accueillent. Et, lorsqu’on les interroge, les prières, certains cours. Voilà leur enseignement.»…


C’est vrai qu’il n’existe plus d’écoles privées catholiques en France, où la messe est obligatoire, où les religieuses sont couvertes des pieds à la tête, où tu ne peux pas t’habiller comme tu veux, ni penser ce que tu veux, et où les mentalités sont restées au Moyen Age ?
Et il existe surement le même genre de structure pour les personnes juives orthodoxes…

Pourquoi ne pas s’attaquer à toutes les écoles où il y a un enseignement religieux au lieu de se focaliser sur les écoles musulmanes ?

Ce raisonnement n’a absolument rien de laïc si on s’attaque pas à toutes les écoles non laïques, qu’elles que soient la religion qu’elles enseignent…

En contrepartie, il promet l’apprentissage de l’arabe à l’école (on passera le fait que ça fait encore une fois hurler les fachos)…
Et de foutre encore plus de flics, de gendarmes pour « assurer une présence républicaine au bas de chaque tour, au bas de chaque immeuble »…
Parce que « Là où nous avions reculé, il faut revenir »
Et la possibilité pour des volontaire qui « viendront aider dans des taches de proximité » Suis je la seule à voir ça comme une possible autorisation des milices, et de me méfier des dérives que ça peut entraîner ?



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s