Le mouvement FreeBritney

J’ai décidée de vous parlez de la situation de Britney Spears, et du mouvement FreeBritney, après avoir regardé une vidéo de Josh Helfgott, un vidéaste américain célèbre pour sa série de vidéo Gay News sur TikTok.

Dans cette vidéo, il montre des extraits du documentaire sur Britney Spears sur Hulu, dans lesquels des proches de la star explique qu’un micro avait été cachée dans la chambre de Britney sans qu’elle s’en aperçoive, et qu’on a demandé à un de ses gardes du corps de supprimer plus de 180 heures d’enregistrement, seulement quelques jours avant le procès qui remettait en cause la tutelle de Britney Spears.

Mais je pense qu’il est nécessaire de faire un retour en arrière : Britney Spears est une chanteuse américaine née le 2 décembre 1981 à McComb dans le Mississippi. Elle se fait connaitre en 1992 où elle apparait dans le Mickey Mouse Club, avec Justin Timberlake et Christina Aguileira, mais deviendra réellement célèbre en 1998, après la sortie de Baby One More Time.
Elle monopolise la scène musicale jusqu’au 16 février 2007, date à laquelle elle fait un burn out, et se rase le crane. Puis en octobre de la même année, elle perd la garde de ses deux enfants.

Après un séjour en hôpital psychiatrique, elle est placée sous tutelle le 1er février 2008, et son père, ainsi qu’un avocat du nom de Andrew Wallet, deviennent ses tuteurs.

C’est donc son père qui va gérer tous les pans de sa vie, que ce soit son argent, sa carrière, mais aussi sa vie privée ( on apprend par exemple qu’elle porte un implant contraceptif depuis de nombreuses années alors qu’elle aimerait avoir des enfants)

Massivement utilisé par les fans de Britney Spears, persuadés qu’elle envoie des appels à l’aide codés sur son compte Instagram, le #FreeBritney est apparu pour la première fois le 20 février 2009 sur BreatheHeavy.com, un blog fondé par un fan, Jordan Miller. Ce jour-là, il avait relayé la transcription de notes audio attribuées à la star dans lesquelles elle affirme que son père l’aurait menacée de l’empêcher de voir ses enfants si elle n’acceptait pas la mise sous tutelle.

Mais bizarrement, je ne m’y suis intéressée qu’aux alentours de 2018, quand elle annule sa deuxième résidence à Las Vegas, le 4 janvier 2019, car elle souhaite s’occuper de son père, très malade à l’époque

Puis en mars 2019, son co tuteur démissionne après 10 ans, et écrira dans sa lettre de démission qu’il voit « un préjudice grave, un préjudice irréparable et un danger immédiat pour la personne sous tutelle et son patrimoine » (source)
Puis on apprend que Britney, est dans un établissement psychiatrique, pour prendre soin d’elle

Mais on découvre quelques jours plus tard, grâce à un ancien membre de son équipe juridique, qu’elle est en fait en établissement de santé mentale depuis janvier, et contre son gré, et qu’elle est internée à cause de son père, car elle ne prend plus son traitement pour soigner sa bipolarité.

Il l’a d’abord menacé d’annuler sa tournée si elle continuait de refuser de prendre ses médicaments, puis comme elle a osée conduire seule (ce qui lui est interdit par les clauses de la tutelle), il l’a fait interné.

On apprend également, qu’en théorie, sa tutelle administrative était censée finir après la tournée The Circus Starring : Britney Spears, en 2009. La source déclare : » […] les mandats d’une tutelle portent sur des problèmes sérieux : ils sont généralement réservés aux personnes âgées qui ne peuvent ni s’occuper d’eux ni de leurs finances, les personnes qui ont été gravement blessées ou affaiblies dans un accident, ou les adultes avec une déficience intellectuelle. Depuis 2009, Britney Spears a enregistré, publié et promu de nombreux albums. Donc elle ne correspond à aucune de ces qualifications (que nous connaissons publiquement), et depuis au moins un an, elle aurait des discussions avec son père et des professionnels de la santé pour mettre fin à sa tutelle ».

Le 24 avril, elle poste une vidéo sur Instagram où elle dit avoir juste besoin de temps pour elle, et dit que son ancien manager Sam Lufti diffuse des fake news. C’est après le visionnage de cette vidéo que le mouvement #FreeBritney se développe sur les réseaux sociaux, pour demander sa libération.

Le 3 septembre 2019, le père de Britney est accusé d’avoir été violent avec son petit fils Sean, et que son père aurait déposé plainte contre lui le 25 aout.
Ca a mené a une enquête sur la maltraitance des enfants, et après décision judiciaire, ses enfants ont obtenus une ordonnance restrictive de 3 ans contre leur grand père

Le 17 aout 2020, elle demande à la justice de retirer son père de l’accord de curatelle, pour le remplacer par Jodi Montgomery, une tutrice professionnelle, mais cette demande est refusée, et sa tutelle est prolongée pendant un an et demi. Son avocat fait une nouvelle demande le 14 octobre 2020, et apportent de nouveaux documents. C’est également la première fois qu’elle reconnait la pertinence du mouvement #FreeBritney

Le 14 décembre 2020, le juge va s’intéresser à la manière dont le père de Britney Spears gère son patrimoine, car Britney juge que sa gestion est catastrophique. Puis, le juge désigne le Bessemer Trust Company comme co-tuteur, et prolonge la tutelle jusqu’au 3 septembre 2021.

Durant l’année 2021, Britney demande la levée de sa tutelle, et obtient une audience le 23 juin, afin de s’adresser directement à la juge, puis en juillet elle dépose une demande via son avocat afin de remplacer Jamie Spears par Jason Rubin, et en aout le père accepte de céder sa place comme tuteur.

Le 28 septembre 2021, Netflix dévoile un documentaire réalisée par Erin Lee Carr et Jenny Eliscu Briney vs Spears, dans lesquels sont dévoilés des elements inédits concernant l’affairre.

Ainsi, elles mettent en lumiere la manipulation de Jamie sur sa propre fille

Le lendemain, un tribunal de Los Angeles accorde la suppression de tutelle à Britney Spears, ce qui signifie que son père n’a plus le droit de gérer la vie privée et professionnelle de sa fille, et qu »il doit transmettre la gestion financière a un expert comptable.
Toutefois, la fin officielle de sa tutelle et les conditions financières exactes seront prononcées pendant les prochaines audiences en novembre et décembre prochains.

Si j’ai voulu vous parlez de cette histoire, c’est parce que je pense que c’est un bon porte voix pour toutes les personnes qui sont victimes de manipulation, de médiagnostic, et qui sont sous tutelle alors qu’elles ne devraient pas l’être.

Je trouve ça particulièrement horrible qu’une femme soit mise sous tutelle, et qu’on décide de TOUS les aspects de sa vie à sa place, qu’elle ne puisse pas disposer de son corps comme elle l’entend, qu’elle soit internée de force, qu’on écoute et enregistre chacun de ses faits et gestes.

Heureusement, après une bataille judiciaire de presque 14 ans, elle a enfin été libéré de sa tutelle.
Je pense que le cas de Britney est symptomatique de toutes les personnes mises sous tutelle sans vrai motif, et même si elle s’en est libérée, il faut penser et agir pour toutes celles dont ce n’est pas le cas.

Sources :

Documentaire Spears vs Britney sur Netflix

Documentaire Framing Britney Spears

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s