Mon premier emploi

J’étais tellement fière d’avoir réussi mon Master, alors que ça a vraiment pas été facile. Entre les deux années de Covid, l’impression que j’ai eu d’avoir écrit mon mémoire seule, sans aucun soutien, conseil ou aide de ma tutrice.

Je me suis laissé l’été pour profiter de vacances bien mérités et j’ai commencée à chercher du travail la dernière semaine d’août, en me disant que je connaissais bon nombre de structures culturelles de la région, et que j’allais pas galérer tant que ça.

Quelle naiveté !

Je me suis concentrée en priorité sur des emplois qui me plaisaient, j’ai donc écumé le site de Pole Emploi, et Auvergne Rhône Alpes Ambition ESS, site sur lesquelles les structures associatives, ou encore des communes déposent des offres d’emploi.

Et j’ai essayée également de postuler à des offres plus alimentaires, en me disant que j’aurais quand même un travail fixe et je pourrais faire de la comm, écrire des livres ou autre sur mon temps libre.

J’ai postulée à des offres de caissière, de vendeuse, de femme de ménage, mais sauf quelques entretiens où j’ai finie par ne pas être prise, ca n’a rien donné.

Je me suis même ré inscrite à Pole Emploi, en me disant qu’avec l’aide d’un.e conseillèr.e, je finirais bien par trouver quelque chose.

Ca a été désastreux : ma conseillère n’arrivait pas à comprendre ce que à quoi mes études correspondaient en termes de postes, les emplois auxquels je pouvais postuler, et avait déja du mal à taper sur son clavier, alors essayer de lui expliquer la communication numérique et le community management, c’était même pas la peine. Donc j’ai globalement cherchée par moi-même.

Côté culture, j’ai envoyée des candidatures à toutes les structures que je connaissais, des bars associatifs, des compagnies, tout un tas d’associations diverses et variées, j’ai passée des entretiens, mais à chaque fois, je ne correspondais pas tout à fait, parce qu’avec comme seul bagage un service civique, ca fait maigre.

J’ai essuyée beaucoup de refus, ou pire de non réponses, ce qui est plus difficile encore à digérer.

J’ai fait ma demande de RSA début septembre, et ça m’a permis au moins de survivre.

Et pour être tout à fait honnête, ma recherche d’emploi a été un peu en dilettante, souvent démotivée par le manque de réponses, je laissais tomber pendant des jours, puis repartais de plus belle.

Les mois ont passés, et mes proches ont commencés à être de plus en plus insistants sur le fait que je devrais me concentrer sur des jobs alimentaires parce que « le secteur culturel est bloqué à cause du Covid », mais ca me rendait horriblement triste, et j’étais déçue d’avoir « perdue » deux ans de ma vie a passé un diplôme qui ne me servirait à rien.

Mais un beau jour, j’ai reçue un mail pour un poste auquel j’avais postulée plusieurs mois auparavant,  j’ai passée un entretien, et j’ai été prise.

Et j’en suis ravie, je remercie le ciel et toutes les étoiles, c’est un boulot pile dans mon secteur d’activités de prédilection.

Avoir un travail, ça m’enlève une énorme épine du pied, et ça me permet de sortir la tête de l’eau.

En effet, j’ai vécue cette recherche d’emploi comme une noyade sans fin pour une personne qu’on aurait jeté dans le grand bain sans qu’elle sache nager, et sans bouée ni brassards. C’était terrifiant de se retrouver seule, même si mes proches ont souhaités m’aider, ce n’était pas leur secteur d’activités, et ils n’avaient pas forcément les ressources, et les connaissances pour m’aider efficacement. Et je me suis sentie désarmée, parce que j’ai finie par croire que je n’y arriverais jamais, et que je n’avais pas les ressources pour y arriver.

Mais je m’en suis sortie, et je n’ai pas fait mentir la statistique qui dit qu’en moyenne un.e jeune diplomé.e trouve du travail dans les six mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s